VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • MARTIN ZIGUELE A CAPE AVEC APPA 038
  • 20131015 114755
  • president-congolais-joseph-kabila
  • violence-election-rdc
  • MONUC-Doctors.jpg

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  54  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée le 19-04-2014 - 21H50 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ETINTERNATIONALE . Mis à jour samedi le 19-04-2014 - 22H00 PAR : ARTV NEWS Bernard KATOMPA en compagnie de ses malabars et sbires Les vieilles habitudes congolaises de la première dictature dialeloliste (griots) de Mubutu ont fait surface lors de la conférence de celui qui devrait jouer le rôle que celui qu'on appelle Joseph KABILA l'a confié. Pour, afin d'avoir l'idée sur ce qui se dit, de ce fameux « millionnaire », qui n' en est pas d'ailleurs un. Pas de traçabilité sur son passé dans le combat, encore moins une référence comme celui du « fortuné» […]
Mardi 6 mars 2012 2 06 /03 /Mars /2012 15:36

Crée le 06-03-2012- 15h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 06-03-2012 - 15 H37 AFRIQUE REDACTION PAR : LA TEMPETE DES TROPIQUES

 

Le service d’informations du Vatican a annoncé que la première partie des méditations du Cardinal Monsengwo Pasinya pour la retraite de la Curie romaine, prêchée depuis dimanche en présence de Benoît XVI, aborde la communion du chrétien avec Dieu. Partant du signe de la croix, le prédicateur a proposé une réflexion sur Dieu comme vie, lumière, vérité et miséricorde, qui aime le monde. Puis, il s’est penché sur le manque de foi en Jésus et sur le Christ face au manquement du prêtre. “Le signe de croix, a-t-il dit, va bien au-delà d’une coutume car il ajoute à chaque action la beauté de la conscience, et le dynamisme de la liberté... Signifiant sacrifice par amour, la mort pour la résurrection, ce geste de renoncer à la vanité et au succès, à la possession et à la domination, pour consacrer au Christ nos actions “.
Puis, pour illustrer sa méditation sur Dieu, le Cardinal a évoqué certains des phénomènes dramatiques de notre temps, guerres, génocides et autres violences politiques, mais aussi l’avortement et les autres formes de manipulation de l’être humain. Il a invité ses auditeurs à ne pas demeurer indifférents face à « l’exploitation de l’homme par l’homme … ni devant la répression ou l’exploitation des uns par les autres, soutenant qu’il ne faut jamais céder, même lorsque le mystère du péché paraît nous dépasser … Marcher dans la lumière signifie rejeter le péché pour tendre à la vérité, qui transforme notre vie par une conversion continue ».
Laurent Monsengwo a également expliqué que percevoir Dieu comme vérité interpelle surtout toute personne qui n’a plus conscience de ses péchés, qui a perdu le sens du péché en ne se posant plus la question de Dieu. “ Sans plus de critères moraux, a-t-il enchaîné, on tombe dans une indifférence religieuse qui proclame que toutes les religions se valent, et permettent ainsi une morale souple ».
Ensuite, l’Archevêque de Kinshasa a mis en garde les prêtres, qui ne sont pas exempts d’une telle erreur, “dans la mesure où l’aridité spirituelle porte souvent à ce genre d’erreurs, transformant le ministère sacerdotal en un fonctionnariat sans véritable sens de Dieu ».
Prenant alors l’exemple des apôtres Pierre et Judas, il a rappelé que le premier” a fauté pour avoir été téméraire et s’être exposé de près au danger, mais...être aussitôt parti pleurer amèrement son péché... La générosité ne met pas à l’abri du péché et la prudence doit nous faire éviter d’être téméraire et pécheur. Où que ce soit, quoiqu’il arrive, le Seigneur est toujours là. La pire injure que l’être humain puisse faire à Dieu serait de douter comme Judas de sa miséricorde divine. Vivre dans la vérité, c’est vivre selon les Béatitudes. Répudier le mensonge dans nos propos comme dans nos actions, c’est rejeter l’hypocrisie qui nous pousse à nous montrer différemment de ce que nous sommes “, a renchéri le Cardinal.
Et de conclure : “ L’Eglise doit aussi combattre le mensonge et la duperie, en elle et de par le monde, en luttant avant tout pour que la vérité de l’Evangile du Christ soit connue et vécue”.
                                                                                           Marcel TSHISHUKU

 

Par BONGOS ROGER - Publié dans : SOCIETE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés