Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Demain samedi 15 septembre : Les parlementaires en session ordinaire

com

Crée le 14-09-2012-11h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 14-09-2012 -11h15 PAR : OBSERVATEUR

 



A partir de demain samedi 15 septembre 2012, les sénateurs et les députés nationaux seront en session ordinaire. Essentiellement budgétaire, cette session prendra fin le 15 décembre prochain. Compte tenu des travaux  d'aménagement du Palais du peuple par des Chinois ; siège du Parlement bicaméral congolais, appelé à abriter momentanément les assises de la Francophonie : du 12 au 14 octobre 2012, l'ouverture de cette session ordinaire interviendra demain samedi au ministère des Affaires étrangères. Elle aura lieu à partir de 12 heures précises.

La session ordinaire qui débute demain samedi risque d'être spéciale, plutôt de sortir de l'ordinaire. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon qui veut laisser des traces indélébiles de son passage à la Primature, tient mordicus sur  le vote du budget 2013 ; un  véritable outil de travail pouvant lui permettre de réaliser ses actions.

Contrairement au passé où, sans raison valable  le projet du budget était acheminé souvent en retard au Parlement, donnant du fil à retordre aux sénateurs et députés de l'examiner froidement, par faute du temps, le gouvernement Augustin Matata Ponyo a remédié à cette lamentable situation.

Déjà élaboré, ce projet de budget, croit-on savoir, a été acheminé au Parlement. Il serait sur la table du président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku. Une grande innovation. Demain samedi, les sénateurs et les députés le trouveront au Parlement.

Ils auront l'occasion, du temps nécessaire, matériel, de l'examiner calmement, de l'enrichir, mieux, de l'amender article par article. Cela étant, les représentants du peuple au Parlement présenteront au gouvernement un budget bien élaboré, répondant aux attentes du peuple. Ce qui permettra au Premier ministre Augustin Matata Ponyo de réaliser ses projets, notamment celui de réajuster les salaires des enseignants, des fonctionnaires de l'Etat, des policiers et des militaires des Forces armées congolaises. Il le fera lorsqu'il aura les effectifs réels, après l'opération de la bancarisation de la paie qui prendra fin le 31 décembre 2012.

Les sénateurs et les députés n'ont plus d'excuses. Le peuple congolais attend un budget réaliste.

Nsuami Nienga

Repost

Commenter cet article