TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • DSCF2397
  • DSCF3457
  • m3
  • anim-ban-milieu-02 gif-copie-1
  • la députée Fatoumata Sidibé

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  52  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Vendredi 14 septembre 2012 5 14 /09 /Sep /2012 11:26

Crée le 14-09-2012-11h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 14-09-2012 -11h35 PAR : ARTV-NEWS



Officiellement, c'était  le 17 août dernier  que le ministre de la Santé Publique Dr Félix Kabange Numbi a déclaré l'épidémie de la fièvre hémorragique d'Ebola  dans la Province orientale, précisément dans la zone de santé d'Isiro. Mais, il ressort qu'après compilation des données que cette maladie sévit dans cette province depuis  le mois de mai dernier. A ce jour, en tenant compte de ces données compilées, Dr Félix Kabange indique que 69 cas ont été notifiés parmi lesquels 31 décès. " Après compilation et analyse des données rétrospectives et prospectives à ce jour, le comité international de coordination technique et scientifique de lutte estime que l'épidémie aurait commencé au mois de mai 2012 et 69 cas on été enregistrés y compris le personnel de santé ",  souligne Dr Félix Kabange tout en ajoutant que plus de la moitié de ces cas  sont survenus avant la déclaration officielle de l'épidémie  et les autres cas sont détectés prospectivement après cette date.

Actuellement, cinq patients sont en isolement dont 1 cas confirmé. Pour ce qui est du nombre total de contacts, 508 contacts ont été enregistrés dont 159 sont en train d'être suivis et 349 sont sortis. Le dernier cas admis en isolement remonte au  mardi 11 septembre.

Toutefois, comme il s'agit d'une épidémie qui continue à sévir dans ce coin du pays, Dr Félix Kabange précise que  les données peuvent changer au jour le jour.

Pour ce qui est de l'épicentre de la maladie, la zone de santé d'Isiro reste le foyer principal  et la zone de santé de Viadana le foyer secondaire.

Il ya plusieurs souches d'Ebola. L'épidémie actuelle est causée par la souche Ebola bundibugyo , qui selon les explications du ministre de la Santé Publique, est différente de la souche habituelle Ebola-zaïre qui avait frappé la RDC  en 1976 dans la province de l'Equateur, au Bandundu en 1995 et au Kasaï-Occidental en 2007, 2008 et 2009.

Parlant du traitement de la fièvre hémorragique, il convient de savoir qu'il n'y a ni traitement spécifique ni vaccin. " Il s'agit d'un traitement symptomatique c'est-à-dire, on soigne les signes de la maladie. Si la personne fait la fièvre, on lui donne des antipyrétiques ", explique le ministre de la Santé Publique ".

La fièvre hémorragique d'Ebola étant une maladie  grave et à courte période d'incubation, il est conseillé à la population d'observer des règles élémentaires d'hygiène  individuelle et collective pour se préserver.  Il est donc conseillé de se laver les mains avec du savon  avant de faire la cuisine,  avant de manger et après avoir utilisé les latrines ; faire bouillir l'eau  ou la désinfecter avec une solution chlorée, ne consommer que des aliments chauds et biens couverts.

Il est aussi indiqué  de ne pas déféquer à proximité des sources d'eau ; de ne pas organiser  les funérailles  d'un malade décédé  de la fièvre d'hémorragique d'Ebola ni de toucher son cadavre.

La fièvre d'Ebola se  manifeste par des maux de tête, une fatigue intense,  des difficultés respiratoires, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, douleurs musculaires ou articulaires manque d'appétit.

 

Blandine Lusimana T.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : SOCIETE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés