TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • 3148018 5 499b bosco-ntaganda-etait-entendu-par-la-cour-pen
  • DSCF2338
  • BUSH CHENEY KABILA KAGAME
  • char-de-comba.jpg
  • andre kimbuta kinshasa thumb250 250

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  30  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png




Crée le 30-07-2014 - 11H05 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER.. BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE INTERNATIONALE . Mis à jourmercredi le 30-07-2014 -16H20 PAR : ARTV NEWS Freddy Mulongo, Né le 6 septembre 1965 à Lubumbashi dans la province du Katanga, est un journaliste congolais vivant en France. Défenseur acharné de la liberté d'expression et de la presse. Freddy Mulongo est un journaliste engagé. Réveil FM International est la première radio associative et communautaire de Kinshasa. Il fut président du réseau des radios associatives et communautaires du Congo (Arco) de 2001 à 2007. En Mars 2014 au Press Club de Paris, Freddy Mulongo a co-organisé […]
Lundi 17 septembre 2012 1 17 /09 /Sep /2012 07:28

Crée le 17-09-2012-07h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 17-09-2012 -07H35 PAR : RADIOOKAPI

Roger Lumbala, député de l'opposition Photo afriqueredaction.comRoger Lumbala, député de l'opposition Photo afriqueredaction.com

 

Le député de l’opposition, Roger Lumbala est arrivé, ce dimanche 16 septembre matin, à Paris en France. «Je n’étais pas à Kigali et je ne suis pas en contact avec le M23», a-t-il déclaré, démentant ainsi l’accusation de haute trahison portée contre lui par le gouvernement congolais. Celui-ci se dit toujours déterminé à solliciter son extradition. 

Intervenant sur à Radio Okapi ce dimanche soir, Roger Lumbala a déclaré :

«Je ne suis pas du M23. Je ne suis pas en contact avec les amis du M23. Roger Lumbala est libre d’aller partout, où qu’il veuille en tant que citoyen du monde. Mais, cela ne veut pas dire que je suis allé à Kigali, [au Rwanda, que Kinshasa accuse de soutenir la rébellion du M23 qui sévit dans l’Est de la RDC depuis début mai].»

Le mardi 4 septembre, le ministre congolais chargé des relations avec le Parlement, Lambert Mende Omalanga avait annoncé que le député Lumbala, qu’il soupçonnait de “haute trahison”, avait été mis en résidence surveillée dans la capitale du Burundi. Il s’était par la suite échappé avant de trouver refuge à l’ambassade d’Afrique du Sud à Bujumbura.

Selon lui, ce député avait été interpellé par les services de sécurité du Burundi à Bujumbura, le 1er septembre, après s’être rendu auparavant au Rwanda voisin.

«Si j’étais passé aux aveux, comme ils (dirigeants de Kinshasa) le disent ; quelqu’un qui est interpellé et qui passe aux aveux est-ce qu’on le relâche après ? C’est ça la contradiction», a rétorqué l’incriminé depuis Paris.

Roger Lumbala a plutôt accusé Kinshasa de chercher des bouc-émissaires.

«Quand on veut construire, on n’accuse pas les autres, on ne cherche pas des bouc-émissaires. Je souhaite que le Gouvernement s’occupe de la réforme de l’armée que de chercher des bouc-émissaires

Demande d’extradition à Paris

Pour sa part, Lambert Mende a invité Roger Lumbala à venir «dire tout ça devant la justice. Ce n’est pas un média qui juge des affaires pénales. Je pense que c’est une perte de temps de sa part».

Le départ de ce député en France ne change rien à la démarche du gouvernement congolais consistant à solliciter son extradition, a affirmé le ministre Mende, soutenant que les indices de culpabilité pesaient sur Roger Lumbala:

«Ça ne change absolument rien à la volonté du gouvernement de le RDC de voir Roger Lumbala s’expliquer devant la justice congolaise des faits graves qui nous sont parvenus dont il s’est rendu coupable en complotant avec l’agresseur rwandais contre la République démocratique du Congo dans cette guerre qui continue d’endeuiller le Nord-Kivu

Au lieu d’adresser sa demande de collaboration judiciaire au Burundi ou à l’Afrique du Sud, a-t-il poursuivi, la RDC va la réorienter vers la France.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés