Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

DU RIFIFI AU SEIN DE L’OPPOSITION: Martin Fayulu désavoué par ses pairs

com

Crée le 16-10-2012  02h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 16-10-2012 -12H50 PAR : FORUMS DES AS

 



L’onde de choc du passage de François  Hollande se fait sentir jusque dans les rangs de l’Opposition. Premier opposant à en faire les frais, Martin Fayulu, président de l’Ecidé. Dans une déclaration politique comportant près de quinze signatures, l’opposition politique souligne que Martin Fayulu «  ne peut ni engager, ni représenter l’opposition politique congolaise ». Il est reproché à l’opposant Fayulu d’avoir composé, sans aucun mandat, la délégation de l’opposition qui devait rencontrer le Président français. Forum des As publié l’intégralité du communiqué couperet contre Martin Fayulu.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE DECLARATION POLITIQUE (13 OCTOBRE 2012)

    L'opinion tant nationale qu'internationale se souviendra que, tout en soutenant la Francophonie et l'adhésion de notre pays à cette organisation, l'Opposition Politique Congolaise avait refusé de prendre part aux activités du 14ème sommet de la Francophonie car elle avait milité en son temps pour sa délocalisation.   

    Néanmoins, l'Opposition politique congolaise a levé l'option de répondre positivement à l'invitation de rencontrer le Président de la République Française, Mr François HOLLANDE.

    Point n'est besoin de rappeler ici le caractère pluriel de l'Opposition politique Congolaise, laquelle, jusqu'à ce jour, s'efforce de prendre ses décisions par consensus.

    Or, l'Opposition politique congolaise s'est rendue malheureusement compte que l'Ambassade de France à Kinshasa a été induite en erreur par Mr Martin FAYULU qui a, sans aucun mandat, composé de manière cavalière la délégation de l'Opposition devant rencontrer le Président HOLLANDE.

    En analysant le comportement de Mr FAYULU de 2006 à ce jour, l'Opposition politique congolaise constate que ce dernier a :

    1. Contribué largement à faire perdre à l'Opposition le Gouvernorat de la ville de Kinshasa ;

    2. Il a ensuite rejoint la Majorité au pouvoir en qualité de Président de la Commission économique et financière de l'Assemblée provinciale de Kinshasa ;

    3. Il a soutenu la révision constitutionnelle du 20 janvier 2011 à travers le Député national de son Parti ;

    4. Il a empêché de façon systématique tout accord entre les différents candidats de l'Opposition à l'élection présidentielle de novembre 2011:

    5. Il a repris sur la liste de la délégation Mr Samy BADIBANGA, radié de l’UDPS, alors que le Président Etienne TSHISEKEDI était programmé pour rencontrer le Président HOLLANDE ;

    6. Il s'évertue enfin à déstabiliser l'unité de l'Opposition notamment en essayant de dédoubler les FAC.

    De ce qui précède, l'Opposition politique congolaise constate que Monsieur Martin FAYULU est rentré dans son milieu naturel, à savoir la Majorité au pouvoir.

    Et au vu du comportement pour le moins équivoque ci-dessus décrié, Mr FAYULU ne peut ni engager, ni représenter l'Opposition politique congolaise,         

    L'Opposition politique congolaise demande à l'opinion tant nationale qu'internationale d'en prendre acte.

    Toutefois, l'Opposition politique congolaise remercie le Président François HOLLANDE d'avoir reçu une frange de l'Opposition.

Fait à Kinshasa, le 13 Octobre 2012

Repost

Commenter cet article