TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • TSHIONGO VIENNE
  • barack-obama-reelu-pour-la-seconde-fois
  • avocates
  • Acte-d investiture 01
  • DSCF2465

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  61  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Vendredi 24 août 2012 5 24 /08 /Août /2012 17:52

Crée le 24-08-2012- 11h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 24-08-2012 - 17h59 PAR :RADIO  OKAPI

Une vue du bassin de captage d'eau Inga 1. L'on remarque clairement que le niveau d'eau a sensiblement baissé de plus de 6m de hauteur. Radio Okapi/Ph. Michel Kifinda 

 

La Société nationale d’électricité (Snel) croit pouvoir résoudre le problème de délestage à Kinshasa à la fin des travaux de reconstruction de la deuxième ligne haute tension du barrage hydroélectrique d’Inga, en juin 2013. Son administrateur délégué, Eric Mbala, l’a dit jeudi 23 août au terme d’une visite d’inspection aux installations du barrage hydroélectrique d’Inga, au Bas-Congo. 

Il a indiqué que la Snel produit actuellement plus 900 mégawatts d’énergie électrique mais elle ne pourra pas résoudre le problème de délestage à Kinshasa aussi longtemps que son unique ligne est saturée et elle ne transporte que 400 mégawatts au lieu de 800.

«Il faudra également éliminer les contraintes sur les lignes hautes tensions qui amènent l’électricité dans les grands centres de consommation. Lorsqu’on aura fait sauter tous ces points d’étranglement, on ne pourra pas parler de délestage à Kinshasa», a déclaré l’administrateur délégué de la Snel.

Pour sa part, le ministre congolais des Ressources hydrauliques et Electricité, Bruno Kapandji, s’est dit confiant quant à l’évolution des travaux aux centrales hydroélectriques d’Inga.

«Nous sommes partis de 550 mégawatts, aujourd’hui nous sommes à 940 mégawatts, à Inga et nous avons des réserves», a rassuré le ministre.

Une vue du canal d'évacuation d'eau en cas de déborment. Ce canal est en pleine secheresse suite à l'étiage. Radio Okapi/Ph. Michel Kifinda

 

Des sources sur place affirment que deux groupes sur six sont en service à Inga I et le troisième sera opérationnel d’ici décembre prochain.

Selon les mêmes sources, cinq groupes sur huit sont déjà en fonctions à Inga II où la Snel a réhabilité trois groupes en une année.

La réhabilitation d’un seul groupe s’évalue entre 30 et 60 millions des dollars américains, avait indiqué un directeur du barrage d’Inga, constitué de deux centrales hydroélectriques et d’une station de conversion à partir de laquelle l’électricité est transportée au niveau des centres de consommation.

Pour l’heure, le délestage et les coupures intempestives de l’électricité poursuivent leur bonhomme de chemin à Kinshasa.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés