Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Enseignement primaire et secondaire : le ministre salue l’augmentation du budget de l’éducation

com

Crée le 20-08-2012- 11h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 20-08-2012 - 20h40 PAR : RADIO OKAPI

Maker Mwangu, ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Kinshasa 2010. 

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu, se dit satisfait de l’augmentation de l’enveloppe salariale des enseignants qui est passée de 8 à 13.6% dans le budget 2012 [environ 721 millions de dollars américains]. Il l’a déclaré lundi 20 août à Kinshasa à l’occasion de l’ouverture de la conférence qu’il a organisée avec tous les ministres provinciaux. 

Maker Mwangu a expliqué le week-end dernier, au cours d’une rencontre avec les enseignants que le gouvernement va allouer à son secteur chaque mois près de 2 milliards de francs congolais (environ 2 173 913 dollars américains) supplémentaires.

Il a ajouté que le domaine de l’enseignement a aussi réalisé un autre progrès en bénéficiant de cent millions de dollars de la part de la communauté internationale pour amorcer et réaliser toutes les reformes prévues.

Le ministre de l’EPSP place toutes ces réalisations dans le cadre de l’élaboration du plan intérimaire de l’éducation qui a permis à la RDC de devenir membre du Partenariat mondial pour l’éducation.

Le Partenariat mondial pour l’éducation rassemble 46 pays en développement et plus de 30 organismes bilatéraux, régionaux et internationaux, ainsi que des banques de développement, des entreprises du secteur privé, des enseignants et des groupes locaux et mondiaux de la société civile, qui œuvrent pour que les enfants du monde entier aient accès à l’école et à une éducation de qualité.

Les enseignants continuent de réclamer l’augmentation de leur enveloppe salariale qui, selon eux est restée figée depuis 2007, En dépit de ces progrès avancés par le ministre maker Mwangu.

Repost

Commenter cet article