Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Foot: la RDC doit 15.000 USD à la Caf

com

Crée le 22-10-2012  07h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 22-10-2012 - 07H20 PAR : RADIOOKAPI

 
Les Léopards de la RDCongo, CHAN Soudan 2011.Les Léopards de la RDCongo, CHAN Soudan 2011.

 

 

La Confédération africaine de football (Caf) a rendu public, samedi 20 octobre, sur son site internet les décisions et les amendes infligées aux pays et aux clubs après la réunion de sa Commission de discipline tenue le 16 octobre, à son siège au Caire (Egypte). La République démocratique du Congo (RDC) doit ainsi payer une amende correctionnelle de 15 000 dollars américains. 

Ce montant est exigé à la RDC au titre des pénalités pour des incidents ayant émaillé les rencontres livrées par les footballeurs congolais. Le Gouvernement, à travers la Fédération congolaise de football Association (Fecofa), doit payer à l’instance panafricaine de football 5 000 USD pour l’incident enregistré  lors du match les Léopards juniors contre les Lionceaux du Cameroun (0-2).

Il s’agit du match aller du dernier tour qualificatif à la Can U20- Algérie 2013, disputé le samedi 22 septembre à Yaoundé. A l’issue de ce match, le médecin congolais, Mude Munana, a été expulsé pour propos injurieux. Il a écopé également d’une suspension de deux matches.

10 000 USD autres devraient être payés à la Caf par le club du TP Mazembe, qui a écopé de sept cartons jaunes et un rouge en ligue des champions 2012, lors des matches des phases de groupes (B) contre Al Ahly en Egypte (1-2) et Zameleka à Lubumbashi (2-0).

Contacté par radio Okapi ce dimanche, le secrétaire général de la Fecofa, Grégoire Badi, a affirmé que son instance n’était pas encore saisie officiellement.  Dans pareilles circonstances, a-t-il précisé, le pays sanctionné doit s’acquitter endéans soixante jours de sa notification.

Repost

Commenter cet article