Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Force neutre Rwanda-RDC: les chefs d’Etat des Grands Lacs se réunissent à Kampala

com

Crée le 08-10-2012  07h30 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 08-10-2012 -16H25 PAR : RADIO OKAPI

De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.

Les chefs d’Etats et de gouvernements des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) réfléchissent, depuis ce lundi 8 octobre à Kampala (Ouganda), sur l’opérationnalisation de la Force internationale neutre à déployer, à moins de soixante jours, à la frontière entre la RDC et le Rwanda. 

Ils analysent, au cours de leur quatrième sommet, le rapport de l’équipe militaire d’évaluation et des experts de mécanisme conjoint de vérification, portant sur la capacité de nuisance des principaux groupes rebelles actifs au Nord et Sud Kivu, en RDC, dont le M23.

Ce rapport qui a également analysé la situation humanitaire dans l’Est de la RDC était approuvé, le week-end dernier, par les ministres de la Défense des Etats membres de la CIRGL.

Les présidents Yoweri Kaguta Museveni (Ouganda), Joseph Kabila (RDC), Paul Kagame (Rwanda), Pierre Kurunziza (Burundi), Salvacure (Sud-Soudan) prennent part à ce sommet.

D’autres chefs d’Etats membres de la CIRGL sont représentés, dans ces travaux, par leurs vice-présidents ou leurs chefs des gouvernements.

L’équipe militaire d’évaluation, composée de 32 officiers militaires issus des 11 pays membres de la CIRGL, étaient descendus sur le terrain le 22 septembre dernier à Goma (Nord-Kivu) pour évaluer et produire un rapport sur la capacité de nuisance des principaux groupes rebelles actifs au Nord et Sud Kivu.

En visite dans la région des Grands Lacs, le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, avait affirmé le 11 septembre dernier que l’Onu était prête à aider les Etats des Grands lacs à matérialiser le projet du déploiement de la force internationale neutre le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC, tout en soulignant qu’il faudrait pou cela «une véritable planification».

Repost

Commenter cet article