Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Francophonie : Le sommet de Kinshasa menacé par un faux pas !

com

Crée le 03-10-2012  15h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 03-10-2012 - 19H30 PAR : ARTV NEWS

 

Tout hôte de marque qui visite le Rwanda est obligatoirement soumis à un rituel : visiter le mémorial du génocide, s'incliner devant ce qu'il reste de la mémoire des victimes du massacre et prononcer ure sorte d'acte d'engagement.

Ce cérémonial fonctionne si bien qu'il fait à ce jour office de socle au régime de Paul Kagame.

Sur ce point précis, il faut avouer que notre adversaire a su tirer leçon de l'histoire. Il a appris que sans la médiatisation ayant accompagné l'holocauste, les Juifs auraient eu tout le mal du monde à contraindre la communauté internationale de leur attribuer une patrie.

 

C'était quitte ou double

 

Au Congo, nous vivons un moment crucial. Un événement politique majeur va se dérouler entre nos murs. Une quarantaine de chefs d'Etat vont se retrouver à Kinshasa. Tous les médias internationaux resteront braqués sur la Rdc pendant au moins 72 heures. Juste après l'Assemblée générale de l'Onu qui vient de se clôturer à New York, le XIVème sommet de la Francophonie à Kinshasa constitue une cristallisation de l'attention planétaire sans précédent. Il constitue sans nul doute le prolongement de l'Assemblée générale de l'Onu et possède la capacité, doublée de mérite de corriger ce qui n'a pas trouvé rond à l'Onu, concernant l'Afrique, en général, et la Rdc, en particulier.

Mais, il est étonnant d'observer que Kinshasa accueille des hôtes de marque sans qu'il ne soit mis en place un rituel chargé de conditionner la planète sur la tragédie congolaise. Il eut fallu dresser un mémorial sur l'holocauste congolais. Plus de 6 millions de morts et des crimes de guerre inqualifiables, dont des viols sans précédents. Rien de moins face à l'holocauste juif. Plutôt un drame sans commune mesure avec la tragédie rwandaise surmédiatisée.

Le mémorial congolais aurait eu le mérite de contraindre le monde, entier à regarder ce qu'il a toujours refusé de voir en face. Il aurait mis l'humanité devant sa conscience et placé les chefs d'Etat du monde dans une sorte de mise en demeure.

Au sortir du sommet, le monde ne serait plus resté le même face au drame congolais. Les opinions intérieures de plusieurs pays Se seraient mobilisées pour que justice soit rendue au Congo. Comme c'est déjà le cas avec le réveil embryonnaire de la jeunesse américaine qui, a lancé l'opération “Conflict free pour lutter contre les minerais de sang.

En tout cas, un sommet de la Francophonie à Kinshasa sans mémorial sur l'holocauste congolais, c'est un peu comme mourir de soif à côté d'une fontaine d'eau. Qui pourra dès lors croire encore ne nous et se mobiliser pour notre cause ?

Mais, à quoi ont donc travaillé les stratèges congolais tout le temps de la préparation du sommet ? Il y a peut-être moyen de corriger le faux pas.

Nous y reviendrons.

LP

Repost

Commenter cet article