Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Guerre de l’Est: le gouvernement congolais confirme la marche des chrétiens catholiques ce mercredi

com

Crée le 01-08-2012-10h50 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mecredi 01-07-2012 - 11h00 PAR : RADIO OKAPI

 

 

 

Eglise catholique saint Pierre dans la commune de Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo 

Le gouvernement congolais confirme la marche des chrétiens catholiques ce mercredi 1er août sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC). Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej Manguez, l’a annoncé mardi 31 juillet à Radio Okapi. 

« J’ai été contacté par le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo(Cenco) [Mgr. Diomo Dominique]. J’avais donné mon accord de principe et je l’ai confirmé par un message où j’ai demandé aux gouverneurs d’autoriser la manifestation et de l’encadrer », a déclaré Richard Muyej.

Les évêques catholiques organisent cette marche de protestation pour « dénoncer la déstabilisation et la balkanisation du pays », selon le secrétaire général de la Cenco, l’Abbé Léonard Santedi.

Richard Muyej félicite cette initiative des chrétiens catholiques et appelle tous les Congolais à participer massivement à cette manifestation.

« Nous avons apprécié à sa juste valeur l’initiative de l’Eglise catholique qui répond à la mobilisation que nous avons lancée vers tout notre peuple. Il est temps que nous constituons un front fort pour faire face au complot qui se développe à l’est de la RDC. Je voudrais que les Congolais participent nombreux à cette marche », a affirmé le ministre de l’Intérieur.

Richard Muyej Mangez a également mis en garde tous ceux qui tenteraient de perturber l’ordre public en profitant de cette marche.

« Que les malins s’abstiennent parce que toutes les dispositions sont prises pour  mettre hors d’état de nuire tous ceux qui viendront perturber la marche ou de l’instrumentaliser pour autre chose », a-t-il dit.

L’Abbé Léonard Santedi appelle pour sa part les fidèles catholiques à la vigilance pour dénoncer tous les infiltrés.

« Ce n’est pas une marche des partis politiques. C’est la marche de l’unité du peuple congolais pour dire non à la balkanisation de la RDC. Nous demandons à tous les fidèles catholiques d’être vigilants pour démasquer ceux qui viendront pour perturber l’ordre », a indiqué l’Abbé Léonard Santedi.

Il a expliqué qu’à Kinshasa, la marche sera organisée par les quatorze doyennés des paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa. Tous les fidèles vont observer une minute de silence à midi pour penser à tous ceux qui ont versé leur sang pour ce pays.

L’est de la RDC est en proie à une rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) depuis près de cinq mois. Ces mutins, conduits par le colonel Makenga Sulutani réclament l’application des accords signés entre le gouvernement et le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) du général déchu Bosco Ntaganda.

Cette situation a occasionné plusieurs mouvements des déplacés dans la région qui vivent dans des conditions déplorables.

Repost

Commenter cet article