TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • IMAGE-CHOC.jpg
  • karim wade
  • FDLR
  • boston-rwanda-day-2012-genocide-in-congo-720x500
  • Azarias Ruberwa

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  44  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png




Crée le 30-07-2014 - 11H05 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER.. BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE INTERNATIONALE . Mis à jourmercredi le 30-07-2014 -16H20 PAR : ARTV NEWS Freddy Mulongo, Né le 6 septembre 1965 à Lubumbashi dans la province du Katanga, est un journaliste congolais vivant en France. Défenseur acharné de la liberté d'expression et de la presse. Freddy Mulongo est un journaliste engagé. Réveil FM International est la première radio associative et communautaire de Kinshasa. Il fut président du réseau des radios associatives et communautaires du Congo (Arco) de 2001 à 2007. En Mars 2014 au Press Club de Paris, Freddy Mulongo a co-organisé […]
Jeudi 25 août 2011 4 25 /08 /Août /2011 11:40

Créé le 25 -08-2011 à 10 h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |  ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE | Mis à jour le jeudi 25 -08-2011 à  10 h30 | AFRIQUE REDACTION PAR : LE  POTENTIEL


 



De fortes tractations entourent actuellement l’exploration pétrolière du Graben Albertine situé dans la partie Est de la République démocratique du Congo. De grands noms sont cités dans la course, notamment la française Total et l’italienne ENI.

Mais, le pétrole du Graben Albertine est entouré de plusieurs susceptibilités pour autant que les blocs pétroliers s’étendent jusqu’à la concession du parc des Virunga. D’où, l’intérêt d’impliquer des Organisations non gouvernementales œuvrant dans le secteur sensible de l’environnement

Soucieuse de préserver sa réputation et évitant, sans doute, d’avoir les Ong de défense de l’environnement sur son dos, la française Total a pris soin d’associer la section française du Fonds mondial pour la nature (WWF) dans son plan de prospection du Graben.

Contrairement à Soco et Dominion, pris à partie par les ONG sur l'exploration dans le parc des Virunga, la major française Total développe une approche prudente sur le bloc 3, rapporte le site spécialisé Africa energy intelligence.

En effet, à en croire la source, une importante réunion s'est tenue à Paris le 27 juillet 2011 entre l'ONG WWF/France et la major Total, représentée par Jean-Marc Fontaine, vice-président de la division santé, sécurité et environnement, et Thierry Monmont de la direction Afrique. Ces derniers ont assuré que Total entendait dans un premier temps limiter les travaux de prospection à la partie nord du bloc 3, en dehors du parc des Virunga.

Cette prospection, d'une durée de trois ans dans la première période, inclut de trois à six mois de survol aérien, puis des sondages sismiques pendant six mois, et des forages, attendus vers 2013. Total a aussi demandé au WWF de lui fournir des informations sur l’état de la biodiversité de la zone.

Le WWF considère que l’exploitation pétrolière à l’intérieur du parc constituerait une violation de la législation congolaise et serait incompatible avec le maintien de cet espace comme bien classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Total, qui devrait obtenir 60% du permis, n'a pas remis en cause cette analyse. Toutefois, le dialogue pourrait devenir plus difficile à l’avenir. Total n’a pas caché que si les forages dans la partie nord du bloc 3 se révélaient prometteurs, l’entreprise «réfléchirait avec attention à la suite». Autrement dit, une éventuelle exploitation au sud du bloc n'est pas exclue. Une décision définitive à cet égard pourrait être prise en 2012. Le WWF redoute que Total ne profite de la campagne pour la présidentielle de novembre 2011 pour obtenir une dérogation au statut de zone protégée du parc.

Par ailleurs, l'ONG a relevé que, sans attendre le résultat d’une étude commanditée par le ministère congolais de l’Environnement, Total a lancé sa propre étude d’impact environnemental avec le bureau belge VSi Planning.

Pendant ce temps, toujours selon Africa energy intelligence, l’italienne ENI, qui nourrit aussi les mêmes ambitions pour le Graben congolais, a trouvé bon d’obtenir le soutien du Vatican dans les négociations engagées avec la partie congolaise. La major italienne espère ainsi obtenir au plus vite le dernier bloc du Graben Albertine grâce à l'appui indirect du Saint-Siège.

A noter que le WWF est la première organisation mondiale de protection de la nature. Le WWF compte plus de 5 millions de donateurs à travers le monde. L'organisation dispose d'un réseau opérationnel dans 100 pays proposant 1.200 programmes de protection de la nature. Le WWF recherche dans le monde entier la concertation pour la mise en œuvre de solutions concrètes et durable. L'organisation a une réelle volonté d'impliquer l'ensemble des acteurs concernés: communautés locales, entreprises, gouvernements, organisations internationales et non gouvernementales. Rapport préliminaire de la commission d’enquête du crash de Kisangani : HBA réclame une copie St Augustin Kinienzi

Le comité de gestion de la compagnie Hewa Bora Airways a organisé, hier mercredi 24 août dans la salle de son centre de formation à Barumbu, un point de presse à travers lequel il entendait protester contre la campagne médiatique orchestrée à la publication du rapport préliminaire de la commission d’enquête du crash de son avion B 727-100.

En effet, au lendemain de l’accident d’avion du Boeing 727-100 à Kisangani de la compagnie Hewa Bora, une commission d’enquête avait été chargée par le ministère de Transports et Voies de communication de faire toute la lumière sur les causes et circonstances de ce crash. Et aux termes de l’article 4 de l’Arrêté ministériel, il est stipulé : « la Commission est chargée d’établir des rapports préliminaire, final, confidentiels et de données d’accident dont la primeur est réservée au ministre des Transports et Voies de communication ».

Contrairement à cette disposition, le comité de gestion de Hewa Bora Airways a été surpris de la publication de manière irrégulière dans la presse et de l’interprétation qui en a été donnée pour continuer à discréditer la compagnie. Et cela, avec toutes les conséquences néfastes et autres effets d’entraînement que cela occasionne dans l’opinion en général et dans le monde de l’aviation en particulier, commente le comité de gestion Hewa Bora.

Raison pour laquelle HBA proteste contre cette campagne médiatique orchestrée dans le but de nuire à ses intérêts, en violation du droit de la défense, du principe du contradictoire et de confidentialité.

Par ailleurs, HBA réclame son droit de disposer d’une copie du rapport préliminaire d’enquête, conformément à l’article 6.31 de l’annexe 13 à la Convention de Chicago qui dispose : « Il est recommandé que l’Etat qui a mené l’enquête envoie, sous couvert de l’Etat de l’exploitant, une copie du projet du rapport final à l’exploitant, afin de permettre à celui-ci de présenter des observations». Pour ce faire, HBA estime que le ministère des Transports doit lui transmettre officiellement une copie de ce rapport afin de lui permettre d’y apporter ses observations.

Néanmoins, le comité de gestion s’est attardé sur le contenu du rapport préliminaire d’enquête, spécialement sur les points qui l’incrimine. Ce rapport reproche à HBA d’avoir importé définitivement un avion appartenant à une autre société et en avoir sollicité l’immatriculation définitive sans autorisation. Sur ce point, le comité HBA a fait savoir que le Boeing 727-100 a été importé en toute légalité et que la demande de son immatriculation a été adressée à l’autorité compétente et approuvée par cette dernière dans le respect des textes en vigueur.

Il est aussi mis à charge de la compagnie d’aviation ce grief d’avoir embarqué un surnombre des passagers dont certains à identité douteuse. Pour HBA, son Boeing n’avait embarqué que 112 passagers pour une capacité de 114 places. Vérification peut être faite en lisant le rapport journalier concernant la taxe IDEF, le formulaire de trafic départ déposé à la RVA qui reprend le nombre de passagers à bord de l’avion et le rapport des vérificateurs de trafic aérien qui compte le nombre de passagers, lequel renseigne que ce Boeing avait à son bord 96 passagers adultes, 13 passagers enfants et 03 passagers bébés.

On reproche également à HBA d’avoir confié les commandes du Boeing 727 à un pilote dont la qualification n’était pas renouvelée. A ce point, HBA confirme que le pilote Paul Mistris avait plus de 7.500 heures de vol dont plus 5000 heures de vol effectuées sur B.727-100 et MD 82.

Enfin, le rapport charge HBA de n’avoir pas fourni les certificats d’immatriculation étrangers (Swaziland et Sao Tomé& Principe). Là aussi, le comité de gestion HBA affirme avoir déposé les dossiers qui ont été approuvés par l’Autorité de l’aviation civile en ce qui concerne les certificats d’immatriculation.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés