Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

JO 2012: le judoka congolais Cédric Mandembo explique les raisons de sa contre-performance

com

 

 

Crée le 15-08-2012-  18h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 15-08-2012 - 19h10 PAR :RADIO OKAPI

Le judoka congolais Cédric Mandembo lors de son combat face au Russe Alexander Mikhaylin aux JO 2012 à Londres. Photo Droits tiers

Le judoka congolais, Cédric Mandembo a expliqué mardi 14 août les raisons de sa défaite lors du combat qu’il a livré face au Russe Alexander Mikhaylin, triple champion du monde, lors des JO de Londres. Il affirme n’avoir pas fait défection de la délégation congolaise mais qu’il est resté à Londres pour ses vacances. 

Cédric Mandembo dit avoir été démoralisé parce que le Comité olympique congolais (COC) lui a réservé «une prime qui ne valait pas la grandeur de la compétition».

«Ils [les responsables du COC] nous ont appelé et nous ont obligé de signer 1500 dollars américains. Nous avons essayé de résister mais c’était devenu comme un bras de fer avec les autorités du COC », a expliqué Cédric Mandembo.

Ce mauvais climat entre les athlètes et les responsables du COC a démoralisé les compétiteurs qui ont arrêté les entrainements deux jours avant le début de la compétition, a-t-il ajouté.

«J’étais venu pour combattre. Je n’étais pas venu en touriste. Main je n’avais pas un moral haut. Nous ne bénéficiions pas de primes et nous n’avions pas vu les officiels. Même pas le ministre des Sports», a-t-il poursuivi.

Le Congolais Cédric Mandembo a été éliminé par ippon par le Russe Alexander Mikhaylin dès son premier combat dans la catégorie des +100 Kilos. Le combat n’a duré que 49 secondes. Pour lui, il a perdu à cause d’une erreur.

« Le Russe m’a battu à cause d’une erreur de ma part. J’insiste bien, une erreur. Il m’a étranglé et je n’avais plus d’autres choix que d’accepter de perdre. Vous voulez quoi…que je perde ma vie ? Non. Je préfère perdre le combat et rester en bonne santé … », a expliqué Cédric Mandembo.

Parlant du prolongement de son séjour à Londres, Cédric Mandembo indique qu’il y est resté pour des vacances, alors que la délégation est rentrée à Kinshasa depuis mardi 14 août. Les visas de tous les membres de la délégation olympique congolaise courraient jusqu’au mois de novembre prochain.

Dimanche, le comité olympique congolais a lancé, depuis Londres, un avis de recherche de quatre membres de sa délégation dont le judoka Cédric Mandembo.

Repost

Commenter cet article