TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • fally4
  • DSCF2439
  • kabila
  • image mariage pour site
  • FONDS NOIR A PUBLIER en bleu

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  44  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Dimanche 16 septembre 2012 7 16 /09 /Sep /2012 19:32

Crée le 16-09-2012-19h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le dimanche 16-09-2012 -19H35 PAR : ARTV NEWS

 

 

KABILA-SASSOU-DOS-SANTOS.jpg

 

La RDC pays se Simon KIMBANGU de LUMUMBA est un morceau qu'on avale pas si facilement d'un trait au risque d'avoir une indigestion gastrique ou au pire un étouffement, ce que KABILA « nom de scène » risque d'avoir !

 

Le plan macabre ourdi par un agglomérat et conglomérat de l'hégémonie tutsi à vouloir morceler la RDC pour mieux l'avaler part en vrille avec des nouveaux rebondissements en cascade que personne ne contrôle plus, même le maître du jeu, Paul KAGAME.

 

Résolument et incontestablement, les esprits vifs de la patrie Congolaise ont su saisir la balle au bond pour dire tout haut ce que tout congolais et observateurs avertis pensaient tout bas. La traîtrise de Joseph KABILA est mis au jour via des déclarations de l'autre côte de l'Est de la RDC avec une intonation retentissante sur la collision de celui qu'on appelle Joseph KABILA avec la force déstabilisatrice de la RDC à l'occurrence, le M23, fils d'une union non consentie avec le CNDP.

 

James KABAREBE celui qui autrefois sous le « commandement » de Mze KABILA l'homme qui a ouvert grandement la porte aux envahisseur se disait congolais, occupait jadis le poste clé de la hiérarchie militaire Rdçoise, déverse son venin sur leur poulain de circonstance comme d'ailleurs ce fut le cas pour celui qui été exécuté au palais de marbre.

 

N'est ce pas là, le signe, d'une rupture ou simplement une brillante stratégie à faire de Joseph KABILA un ennemi du Rwanda pour mieux flouer les Congolais dans leur quête de nettoyage l'environnement politique congolais infiltré et gangrené par les gens venus de l'Est, dans le pays de milles collines ?

 

Quand deux hauts responsables du Rwanda, le Président et son puissant ministre de la défense s'en prennent à Joseph KABILA, on pourra dire que les dés sont jetés sur le sort reversé au garçon inconnu venu de Dar-Es-Salam. Le malaise est tellement profond et nul n'en sortira vainqueur de cet interminable feuilleton politico-médiatique que les uns et les autres se sont fourrés. Me dit-on que la vérité est têtue, et elle finie toujours par éclairer nos lampes à tempête qui manquaient de l'huile !

 

Rappelez-vous que Paul KAGAME a dans son carnet de chasse trois trophées de présidents malheureux froidement tués, un quatrième ne sera pour lui qu'un jeu d'enfants, à partir du moment où, les institutions Congolais sont truffés de ces agents tutsi.

 

Une chose est cependant certaine, le pot aux roses a été découvert d'une manière non fortuite et surtout par l'acharnement non du gouvernement corrompu Kinois, mais par la vaillance de la résistance et de la diaspora Congolaise qui dans un travail d'éveil et de sape a vaincue l'ennemi de par son patriotisme.

 

Les choses ne seront plus comme avant avec la demande expresse de l'opposition et de quelques hautes personnalités de la « majorité » sur l'éventualité d'une mise en cause de Joseph KABILA pour haute trahison. Le glas vient de sonner !

 

Craignant pour sa vie et assailli de tout part à la fois par ses frères du sang, les Rwandais et par les patriotes Congolais énergiquement décidés en découdre avec cette imposture, Joseph KABILA veut s'attirer la sympathie des nouveaux partenaires de circonstance et également de Congolais pour se protéger de la foudre de KIGALI, mais le mal est fait !

 

Alors, il multiplie des rencontres, une dans l'Afrique australe, chez Edouardo do Santos qui demande avant une quelconque avancée dans la discussion, l'abandon des poursuites de la RDC sur les contentieux pétroliers à hauteur de 100 millions de dollars qui résident entre ces deux pays, de céder KAHEMBA une portion de la RDC.

 

Et dernièrement, précisément le jeudi 13 septembre dernier au Ranch de Denis SASSOU, où ce petit président pleurnicheur en quête désespérément du soutien de son « homologue » pour lui permettre de traquer ses anciens amis et frères du M23 et accessoirement lui livrer le Général MUNENE. Or, les vrais criminels qui sévissent dans l'Est de la RDC ne sont ni inquiétés encore moins traqués. Allez y comprendre quelque chose !

 

L'homme esseulé est pris dans son propre piège et qui l'eut cru, de la tournure de ces événements tragi-comédies orchestrés par ses parrains, pourraient lui porter préjudice au péril de sa vie ? Sa tête, d'après les confidences des chancelleries occidentales, serait mis à prix et ses jours seraient comptés.

 

Lâché par la mafia Belge, celui-ci est devenu l'homme à abattre ! Les signes du temps ne trompent pas, il recevra le ministre des Affaires Étrangères et vice premier ministre Belge, Didier Reynders avec un gilet par balles à Lubumbashi. Quelle hérésie !

 

Celui qui tue par l'épée, périra non par cette même épée mais par une flèche empoisonnée venant de nulle part et qui touchera sa cible indéniablement. Les archer rwandais sont prêts en découdre avec leur poulain et ce proverbe prophétique biblique prend tout son sens dans cette tragique fin de l'histoire kabilienne.

 

La course sur la destitution de KABILA est rentrée dans sa phase la plus critique, d'où les positionnements de plusieurs pays sur les enjeux qui prévalent dans la sous région, et chacun veut sa part, même le président normal français qui a vendu son âme pour un bidon de pétrole que ELF exploitera de Kisangani.

 

Le Rwanda de Paul KAGAME et James KABAREBE s'activent dans la diplomatie souterraine pour maintenir sa main mise sur la RDC qui l'échappe incontestablement et chercheraient des nous partenaires Congolais pour un nouveau échiquier politique au Congo.

 

Les amis de nos ennemis deviennent nos amis, c'est alors qu'on voit un défilement antipatriotique à Kigali pour poser sa candidature. Comme disait Paul KAGAME dans son apogée politique, je cite : Rien ne peut se faire en RDC sans mon aval !

 

Edourado Do Santos un opportuniste né attend le moment propice pour planter son pieux dans le cœur de KABILA comme on le planterait chez un vampire. Le rapprochement terminologique est judicieusement choisi à la lumière de victimes que ce président a ôté la vie.

 

Quant à la Belgique, la trouble faite, elle voudrait sa part du gâteau dans cette réorganisation de la RDC via les Etats- Unis qui a trouvé la pièce de rechange à la personne de Vital KAMERHE qui se réjouit d'être un invité de taille au congrès (convention) des Démocrates à Charlotte aux USA pour la réélection de Barack OBAMA.

 

Vital KAMERHE, avec son atout de taille, parlant 4 langues du Congo et aux yeux des Américains, serait le véritable unificateur et pacificateur du Congo meurtri et déchiré par des conflits larvés. En criant à qui veut l'entendre qu'il détiendrait la solution miracle pour la sortie de crise dans l'Est de la RDC. D'après les amis de Barack, avec les garantis de la maison blanche, il est pressenti comme le prochain président de la RDC en 2016.

 

Les grandes bases et la clé de la balkanisation de la RDC seraient entre les mains de ce fameux Vital qui nous a vendu un tigre dans un sac de MIDEMA ( société de manufacture de la farine au Congo) qu'on croyait avoir acheté un chat. Rappelons-nous de son indigeste livre « pourquoi j'ai choisi Joseph KABILA ».

 

En à croire, les proches de KABILA, celui-ci passerait de moment de solitude sans pareille, vivant comme un pestiféré, même son pasteur préféré et ami, dit à tout le monde comment il avait falsifié les résultats des dernières élections pour son ami le tricheur mal élu. La maison de paille Kabiliste, prend feu et personne ne veut apporter son seau pour éteindre ce feu ravageur qui consumera tout sur son passage.

 

Les Katangais trahis et noirs de colère par l'élimination de leur fils du pays KATUMBA Mwanda exécuté à KIGALI, ne pardonne pas cet affront fait à leur endroit et fomentent de leur côté un coup foireux contre ce paria de président.

 

Il se réfugierait maintenant comme tout bon traître, en trouvant le réconfort chez les proches de Mzé KABILA, les Balubakat qui eux aussi n'oublient pas l'assassinat de leur fils...C'est difficile de nos jours de trouver un saint à qui on peut se vouer !!!!

 

Les jour de ce président venu de nulle part sont à présent comptés, ce n'est qu'une question de quelques mois...

 

Roger BONGOS

 

* Joseph Guillotin : Le docteur Joseph Guillotin présente aux députés de l' Assemblée Constituante une nouvelle machine servant à exécuter les condamnés à mort.

L'engin, mis au point en collaboration avec le chirurgien Antoine Louis, est selon ses inventeurs le moyen "le plus sûr, le plus rapide e le moins barbare." Il sera d'abord appelé 'Louison" ou "Louisette" mais très vite les parlementaires et les journalistes lui donneront le nom de "guillotine"en souvenir du nom de son créateur.

Le peuple surnommera la machine: "la veuve". La première exécution aura lieu le 25 avril 1792, elle s'appliquera à un bandit de grand chemin. La guillotine fonctionnera jusqu'en 1977.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés