Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Kasaï-Occidental: les députés provinciaux réclament l’élection rapide du gouverneur

com

 

Crée le 27-09-2012  18h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 27-09-2012 -18H40 PAR : ARTV NEWS-RADIOOKAPI

Siège de l'Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga.Siège de l'Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga.

 

Les députés du Kasaï-Occidental demandent au Gouvernement de prendre des dispositions nécessaires pour permettre à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de publier  dans un « délai plus bref » le calendrier de l’élection du gouverneur de cette province. Le gouverneur intérimaire, qui assume les affaires courantes, n’a pas qualité de présenter par exemple le budget de la province à l’assemblée provinciale, ont-ils expliqué à la presse, mercredi 26 septembre.  

Devant les journalistes, le rapporteur adjoint de l’assemblée provinciale du Kasaï-Occidental, Deller Kawino Ndongo, a expliqué:

«Kabasubabo [gouverneur déchu] n’avait plus de vice-gouverneur. La loi ne prévoit pas qu’après le gouverneur un ministre puisse assumer son intérim. C’est une mesure tout à fait exceptionnelle. Le gouverneur intérimaire n’a pas, sur le plan juridique, compétence de venir présenter un budget à l’assemblée provinciale.»

Le vice-gouverneur Adolphe Komwesa, a été élu député national dans la circonscription de Tshikapa. Selon la constitution du pays, les fonctions de vice-gouverneur sont incompatibles avec le mandat de député.

L’exécutif provincial est dirigé par le ministre provincial de l’Intérieur, Mwamba Kantu Ka Njila, depuis la déchéance du gouverneur Hubert Kabasubabo par l’assemblée provinciale, en juin dernier. Les députés lui reprochaient la mauvaise gestion et la violation du principe d’autonomie administrative et financière de la Brigade des mobilisations des recettes de la province (BMR).

Le député provincial Deller Kawino a indiqué qu’Hubert Kabasubabo avait introduit un recours en annulation à la Cour suprême de justice (CSJ) et que cette dernière a confirmé, le 19 septembre, la déchéance de l’ancien gouverneur.

Deller Kawino a, par ailleurs, appelé les autorités de Kinshasa à agir avec célérité pour pourvoir au remplacement du gouverneur déchu:

«L’arrêt rendu par la Cour suprême de justice a été notifié au Gouvernement central. Et c’est à ce dernier maintenant de prendre des dispositions pour qu’on puisse demander à la Ceni de sortir un calendrier base duquel, nous avons élire un nouveau gouverneur

Le rapporteur adjoint de l’assemblée provinciale du Kasaï-Occidental a émis le vœu de voir ce scrutin se dérouler à la même période que celle du Bas-Congo et de la Province Orientale. La Ceni a en effet prévu d’organiser les élections, le 28 octobre à Matadi et à Kisangani, pour remplacer les gouverneurs de ces deux provinces, qui avaient été élus à l’Assemblée nationale le 28 novembre 2011.

Repost

Commenter cet article