Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Kengo et Koyagialo préparent une messe noire à l'Equateur

com

 

Crée le 24-07-2012-05h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 24-07-2012 - 19h35 PAR :CONGO NEWS

 

Le président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo et l'ex vice-premier ministre en charge de Poste, Téléphone et Télécommunication, Louis Alphonse Koyagialo Nbgase-Te-Gerengbo développent un plan pour le Gouvernorat de la province de l'Equateur. Si le premier ne s'intéresse pas au poste de Gouverneur, le second nourrit les ambitions de devenir chef de l'exécutif provincial.

 

Ce qui est tout à fait normal pour un acteur politique de nourrir des ambitions surtout celles d'être à la tête d'une province. Mais Koyagialo et sa bande, auraient mieux fait d'entendre les élections provinciales prévues l'année prochaine, au lieu de diviser pour la énième fois l'Assemblée provinciale de l'Equateur qui vient de traverser une série de crise dont les plaies ne sont pas encore cicatrisées. Voilà que, quelques jours après le passage du vice ministre de l'Intérieur, Eugide Ngokoso à Mbandaka-chef-lieu de la province de l'Equateur- pour calmer les esprits, à des milliers de Kilomètres de là, un autre plan pour la course au gouvernorat de l'Equateur se trame. Des tracts circulent même dans la capitale de l'Equateur pour annoncer l'arrivée de Koyagialo comme gouverneur de la province. Contacté, Jean-Claude Baende, gouverneur de la province, a déclaré à son interlocuteur de la rédaction de «CONGONEWS» qu'il était serein et continue à travailler pour le développement de la province de l'Equateur. A en croire les déclarations de l'exécutif provincial, l'heure n'est plus aux guerres de positionnement.

«Il est temps pour que les filles et fils de la province de l'Equateur se mettent ensemble pour rattraper le retard que la province a connu», laisse entendre Jean-Claude Baende. Le gouverneur de la province de l'Equateur, initiateur de l'ADH (Alliance des Démocrates Humanistes), parti de la majorité, a mouillé sa chemise pendant la campagne électorale de novembre 2011 pour la cause Kabiliste. Et les résultats sont là Tenez, en 2006, le PRRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie) n'avait que trois élus nationaux. En 2011, la donne a changé.

Sur un total de soixante élus nationaux de l'Assemblée nationale, trente-trois se recrutent dans le rang de la majorité. Ce qui voudrait dire qu'il y a eu un travail de fond qui a été fait. Et l'artisan de ce dur labeur abattu, a un nom, c'est Jean-Claude Baende. Pour les sceptiques, le fait que le gouverneur de la province de l'Equateur ait été nommé par ordonnance présidentielle peu avant qu'il quitte l'Assemblée nationale pour la province de l'Equateur. Un fait avéré tous les exécutifs provinciaux, élus députés nationaux mais qui sont rentrés gouverneurs, c'était par volonté du chef de l'Etat lui-même.

MOZER MARONE

ATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 24-07-2012 - 19h35 PAR :CONGO NEWS

Repost

Commenter cet article