Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Kinshasa: l’UDPS réclame la délocalisation du XIVè Sommet de la Francophonie

com

 

Crée le 25-07-2012-05h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 25-07-2012 - 22h15 PAR :ARTV-NEWS-RADIO OKAPI


La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLa police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
L’Union pour la démocratie et le progrès a déposé une pétition ce mercredi 25 juillet à l’ambassade de France, à Kinshasa pour réclamer la délocalisation du sommet de la Francophonie. 

Pour étayer leur argumentaire, les partisans de ce parti d’opposition ont déploré le non respect des droits de l’Homme, le manque de transparence dans les dernières élections générales et la crise dans l’Est du pays.

Les partisans de l’UDPS tenaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: «non à la Francophonie, non à la Balkanisation du pays et oui à la vérité des urnes. François Hollande, respectes tes engagements électoraux. France, terre des lumières et des droits de l’homme, va-t-elle soutenir un régime despotique?».

Qu’est ce que l’UDPS attend de sa pétition qui a déjà recueillie plus de vingt mille signatures ?
Le secrétaire général de l’UDPS répond à la question:

«La ministre vient pour demander les avis des Congolais sur la tenue du sommet de la Francophonie à Kinshasa. L’UDPS dit que sa tenue doit être délocalisée».

Le parti d’Etienne Tshisekedi croit à l’aboutissement de sa démarche et se propose de saisir directement le président français, François Hollande.

Ce XIVe sommet de la Francophonie est prévu dans la capitale congolaise du 12 au 14 octobre où les chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) plancheront autour du thème : «Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale».

Le Comité national en charge de la préparation et de l’organisation de ce forum francophone a mis toutes les batteries en marche pour la réussite de l’événement.

Cependant, une polémique est très engagée autour de la venue ou non de certaines hautes personnalités politiques du monde francophone.

Repost

Commenter cet article

Emery 26/07/2012


C'est honteux de la part de François HOLLANDE ! La question d'annuler ce sommet ne devait meme pas se poser. Ayant voté pour comme citoyen français d'origine Congolaise, j'espèrais que le
président Fraçais ferait une politique différente de Nicolas SARKOZY, mais hélas!!!  La FRANCE est entrain de bafouer sa politique mondialement reconnue sur le droit de l'homme! Elle
cautionne le génocide Congolais par le Rwanda et Ouganda de plus de 8.000.000 de morts et femmes violées.