TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • MOISE KATUMBI
  • police2
  • FARDC AU FRONT
  • CPI
  • LAMBERT MENDE MYTHO

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  40  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Lundi 24 septembre 2012 1 24 /09 /Sep /2012 15:03

Crée le 24-09-2012  11h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 24-09-2012 -14H50 PAR :RADIO OKAPI

 
Un élève du Complexe scolaire Home Feyen évanoui après une intervention de la police dans cette école de Kisangani (Province Orientale)

Trois élèves ont été grièvement blessés et plus de vingt autres légèrement blessés après que la police a lancé le gaz lacrymogène, lundi 24 septembre, au Complexe scolaire Home Feyen de Kisangani (Province Orientale). Les policiers rencontrés sur place n’ont pas souhaité s’exprimer sur le motif de leur présence dans l’enceinte de cette école. Mais des témoins affirment qu’il existe un conflit de propriété du terrain où l’école est bâtie. 

«Tout a commencé lorsqu’un policier a cogné, à l’aide de sa matraque, un enfant qui a saigné au niveau du nez. Après quelques minutes, il a commencé à lancer le gaz lacrymogène», raconte un élève qui a assisté à la scène. Pris de panique, les élèves ont commencé à quitter leurs salles de classe pour fuir le gaz lacrymogène. Dans la confusion qui s’en est suivie, trois élèves ont été grièvement blessés. D’autres ont été légèrement blessés ou se sont évanouis.

Alertés, les parents sont venus chercher leurs enfants. Le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) de la Province Orientale, Blaise Bakabadi et le procureur de la République, Placide Lusamba se sont immédiatement rendus sur les lieux.

«Je déplore cet aspect des choses. La police ne peut pas larguer de gaz là où il y a des enfants», a déclaré le ministre Blaise Bakabadi.

Pour sa part, le procureur de la République, Placide Lusamba, a promis d’établir les responsabilités dans cette affaire.

«Nous sommes venus pour chercher d’abord à connaitre les causes du problème. Les enquêtes sont en cours et nous allons pouvoir dégager les responsabilités», a-t-il affirmé mais n’a pas en mesure d’expliquer la présence des policiers dans cette école.

Selon des sources de l’école ayant requis l’anonymat, deux élèves ont été interpellés. Ils ont été conduits au parquet de grande instance de Kisangani pour y être entendu tandis que les blessés ont été acheminés dans les formations hospitalières de la place.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés