TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • LUANDA 8
  • mineur chinois
  • Tshisekedi-1
  • DSCF3274
  • infirmieres mama Yemo

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  45  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Lundi 24 septembre 2012 1 24 /09 /Sep /2012 15:08

Crée le 24-09-2012  11h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 24-09-2012 -15H10 PAR :RADIO OKAPI

 
Une vue aérienne de la ville de Kisangani.

Les experts du gouvernement de la Province Orientale et ceux de la société civile ont répertorié plus de 60 foyers des tensions qui pourraient dégénérer en conflit non armé dans le district de la Tshopo en Province Orientale. Ils ont présenté ces chiffres au cours d’un atelier, clôturé le week-end dernier à Kisangani, en Province Orientale. Selon le rapport final de ces assises, la plupart des conflits sont d’origine foncière et forestière. 

Selon le rapport final des travaux des experts,  la plupart des zones de tension se localisent dans les territoires de Bafwasende, Isangi et Opala.

L’un des plus grands foyers de tension est lié, selon le rapport des experts, au projet de parc de la Lomami dans le territoire d’Opala. Le projet consiste à identifier les animaux de ce parc afin de créer éventuellement une aire protégée pour les conserver. Les droits à payer à chacune des deux communautés situées de part et d’autre de la zone où devrait être créée cette aire protégée crée la discorde. D’autre part, certains chasseurs agressent les scientifiques qui détruisent les pièges tendus aux animaux ou libèrent des animaux pris au piège au détriment des chasseurs, indiquent les experts.

Dans le territoire d’Isangi, des conflits fonciers opposent des communautés. Des nombreuses personnes ont été blessées dans des s affrontements entre les habitants des villages situés le long du fleuve Congo. Menacés par les érosions et inondations, certaines personnes ont tenté de conquérir des portions de terre et se sont heurtées à la résistance des populations des localités voisines notamment les villages Yawendo et Yatamba situés à moins de deux kilomètres au sud de la cité d’Isangi.

La société civile de la Tshopo soutient que certaines zones de tensions demeurent encore inconnues. Elle a promis de poursuivre les enquêtes pour compléter la cartographie des conflits non armés dans ce district.

Le représentant du ministre provincial de l’Intérieur s’est dit conscient de ce nombre croissant de foyers de tensions dans la Tshopo.

La Monusco dont le bureau des affaires civiles de la Monusco / Kisangani a organisé cet atelier, a promis d’appuyer le travail d’analyse et de résolution pacifique de ces conflis. Elle pense qu’il contribuera à la stabilisation et à la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la Province Orientale.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés