Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

L'ex-Premier ministre centrafricain contrôlé à Roissy avec de la viande de singe

com

Crée le 26-10-2012  07h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 26-10-2012 -07H35 PAR : ARTV NEWS

 

L'ex-Premier ministre centrafricain Martin Ziguélé a été contrôlé jeudi à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris, avec dans ses bagages 11,8 kilos de viande de brousse, surtout du singe d'une espèce protégée, a-t-on appris de sources concordantes.

L'ex-Premier ministre centrafricain contrôlé à Roissy avec de la viande de singe

 

© AFP/Archives Issouf Sanogo. L'ex-Premier ministre centrafricain Martin Ziguélé, le 15 mars 2005 à Bangui


Cette viande a été découverte dans les bagages de M. Ziguélé, arrivé à Paris à 14H15 à bord d'un vol Air France en provenance de Bangui, selon une source proche de l'enquête, qui souligne qu'il s'agit "essentiellement d'une espèce protégée".

Contactée par l'AFP, une source judiciaire a confirmé que M. Ziguélé a été contrôlé. "11,8 kilos de viande de brousse, principalement du singe", ont été saisis et "il a fait l'objet d'une transaction douanière" c'est-à-dire qu'il a dû s'acquitter d'une amende, a-t-on ajouté de même source.

L'ancien Premier ministre centrafricain (2001-2003) et candidat malheureux contre François Bozizé aux élections présidentielles de 2005 et 2011 a expliqué qu'il avait amené cette viande "pour sa consommation personnelle", selon la source judiciaire.

Au total, 600 kilos de viande de brousse ont été saisis dans les bagages des passagers du vol en provenance de Bangui lors de ce contrôle, a-t-elle souligné.

Les douanes de Roissy n'ont pas souhaité confirmer l'information, se contentant de préciser à l'AFP que "toute personne est susceptible d'être contrôlée, sous réserve d'immunité diplomatique".

Cette saisie a été réalisée dans le cadre d'une vaste opération de contrôle menée depuis lundi à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Elle a lieu à l'initiative de l'Organisation mondiale des douanes et vise particulièrement le commerce et le transport illégal d'espèces protégées par la convention de Washington (CITES) car menacées de disparition, comme le rhinocéros, l'éléphant, les grands singes et le pangolin (insectivore à écailles).

Leur importation comporte en outre des risques sanitaires puisque ces denrées sont susceptibles d'introduire sur le territoire des maladies graves (grippe aviaire, fièvre aphteuse), mais aussi des insectes potentiellement vecteurs de maladies.

Repost

Commenter cet article