TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • DSC00519
  • ETIENNE TSHI
  • ISLAM IMAGE
  • SONY SAVIO
  • Jean-Paul-Guerlain 1

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  80  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Jeudi 7 janvier 2010 4 07 /01 /Jan /2010 13:00

MARIAGE-PRECOCE.jpg

Créé le 07.01.10 à 12h30
AFRIQUE REDACTION | CONFLIT ARMÉ | RDC | Mis à jour le Jeudi 07.01.10 à 12h40  | Bonne année à tous et merci de votre visite !


Le mariage précoce est considéré comme le mariage d’une adolescente de moins de 18 ans. Cette pratique du mariage des filles très jeunes est très courante généralement en Afrique, particulièrement au Mali. Si, elle trouve des justifications dans les pratiques traditionnelles et au niveau de la religion notamment musulmane, elle se révèle aujourd’hui lourde de conséquences pour la petite fille.

Le mariage est un acte sacré dans notre société, car il constitue le socle de la famille. Au Mali, selon le Code du Mariage et de la Tutelle, l’âge requis pour se marier est de 18 ans. Cependant, cette norme fixée par la loi n’est toujours pas respectée dans notre société principalement en milieu rural.

On y rencontre ces cas de mariages précoces partout au Mali. Des jeunes filles de 14 ou 15 ans sont contraintes d’épouser des hommes souvent, largement plus âgés qu’elles. Sans être responsable (majeure), la jeune fille se retrouve exposée à beaucoup de dangers qui peuvent bouleverser toute sa vie entière.

Au menu : des incompréhensions cruelles entre les deux époux souvent dû à l’écart d’âge ; disputes quotidiennes, violences physiques, viols conjugales, bref toute la panoplie des formes de violence à l’égard de la femme. Très tôt, avant même d’atteindre l’âge majeur, ces filles mariées précocement sont réduites et anéanties. La plupart des mariages précoces (mariages forcés) ne réussissent pas compte tenu des problèmes qu’elles engendrent entre les deux époux d’une part et d’autre part entre les deux familles. Le plus souvent, on assiste à des cas de suicide où la jeune fille désemparée préfère mettre fin à sa vie.

Si la pratique répond chez certains à une philosophie selon laquelle, la fille est faite pour le ménage, chez, d’autres elle répond à un souci de sauvegarde de la dignité familiale. Pour ces parents, il faut donner la fille en mariage pour éviter qu’elle ne tombe enceinte dans la famille. Toute chose qui n’honore guère les familles dans notre société. Ce souci est partagé par la religion musulmane.
Au vu des conséquences parfois désastreuses qu’engendre le mariage précoce, la pratique qui existe depuis belle lurette doit cesser aujourd’hui, car les temps ont changé et les gens aussi.
Neïssa DIARRA
Maliweb
Par BONGOS ROGER - Publié dans : AFRIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés