Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Les FARDC affrontent les miliciens Nyatura et Raïa Mutomboki dans le Masisi, 5 morts

com

Crée le 16-08-2012-  12h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 16-08-2012 - 12h35 PAR :RADIO OKAPI

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cinq personnes sont mortes, mercredi 15 août, lors d’un échange de tirs entre les Forces armées de la RDC et les groupes armés locaux dans deux villages du territoire de Masisi. Les miliciens Raïa Mutomboki ont attaqué la position des FARDC A Kashovu, groupement Ufamandu I au sud de Masisi à l’aube de mercredi. Ces miliciens étaient armés de fusils et d’armes blanches, ont indiqué des sources concordantes sur place. 

Deux militaires et un civil ont été tués au cours de ces combats. Le centre commercial de Kashovu a été pillé par les miliciens, selon l’élu provincial de Masisi, Jean-Bosco Sebishimbo.

Dans la partie Nord du territoire, les combats se sont poursuivis toute la journée de mercredi, entre les FARDC et les Maï-Maï Nyatura dans le village Muhemba, à environ 10 km de Masisi-centre. Il s’agissait d’une contre-offensive lancée par les FARDC après l’attaque de ces miliciens survenue la veille contre le camp des déplacés de Kishonja, proche de Muhemba. Les Maï Maï Nyatura ont pillé ce camp avant de l’incendier.

Selon des sources concordantes, un combattant Nyatura et un civil ont été tués au cours de ces accrochages. Trois civils ont été blessés.

Tous les déplacés ont été ainsi obligés de fuir de nouveau, selon des sources administratives locales.

La société civile de Masisi demande au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour protéger la population locale, menacée par ces deux groupes armés, les Nyatura, composés essentiellement des Hutus,  et les Raïa Mutomboki, des Lega et Tembo.

Repost

Commenter cet article