Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Mbuji-Mayi: un promoteur d’école porte plainte contre des parents insolvables

com

Crée le 22-10-2012  14h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 22-10-2012 -20H15 PAR : RADIO OKAPI

Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Le promoteur du Lycée aux hirondelles de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), Ferdinand Lucky a traduit en justice vingt-huit parents d’élèves sur les six cents qui n’ont pas payé les frais scolaires des leurs enfants l’année passée. Ces parents devraient à son école près 1500 dollars américains. La Division provinciale de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel (EPSP) dit n’avoir pas été saisie officiellement. 

Le promoteur du lycée se plaint que ces parents aient laissé leurs enfants « bénéficier gratuitement des enseignements dans son école pendant toute une année ». « D’autres parents ont payé pour quelques mois seulement », confie-t-il. Les élèves du primaire paient mensuellement 5 dollars, ceux du secondaire entre 7 et 15 dollars.

Ferdinand Lucky affirme être obligé de recourir à la justice pour contraindre les parents insolvables à s’acquitter de leurs dettes, expliquant que son établissement fait face à des difficultés financières notamment la paie des enseignants et l’achat des fournitures de bureau.

Il promet de traduire en justice tous les six cents parents d’élèves qui n’ont pas payé certains frais scolaires.

La direction de l’école indique retenir plus de deux mille bulletins d’élèves pour non-paiement des frais scolaires.

Le comité de parents soutient la démarche du promoteur et déplorent le comportement des parents insolvables.

La division provinciale de l’EPSP dit être prête à concilier les parties en conflit au cas où elles le saisissent officiellement du dossier.

Repost

Commenter cet article