Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Médias : SOS Kinshasa fustige un dérapage de Lingala facile

com

 

 

 

Crée le 04-10-2012  13h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 04-10-2012 - 16H30 PAR : LES DEPECHES DE BRAZZAVILLE

 

L'association sans but lucratif de la capitale remet en cause un extrait du journal télévisé du magazine d'information local du 29 septembre qu'elle tient pour un « élément dégradant sur la Kinoise ». Dans une correspondance qu'il a adressée au Journal télévisé en Lingala facile (JTLF) et dont il a réservé une copie aux « Dépêches de Brazzaville, Leny Ilondo dit tout son regret pour la diffusion de « l'élément prostitution contenu dans le magazine qui terni l'image de nos sœurs ». En effet, le président de SOS Kinshasa s'est dit choqué par la vidéo contestée en rapport avec la tenue prochaine du XIVe sommet de la Francophonie qui, croit-il, a « désagréablement surpris les téléspectateurs Kinois ». « Selon le présentateur, les prostituées de Kinshasa seraient également prêtes à participer à l'accueil des délégués étrangers », a-t-il pris soin de relever.

Visiblement indigné par cet élément, « rediffusé dans la rétrospective du dimanche 30 septembre ainsi que le lundi 1er octobre », Leny a cru opportun de rappeler que « le sommet de la Francophonie est la rencontre de l'élite et de la culture ayant le français comme langue en partage ». Ce, quitte à « proposer des solutions à la résolution des différends entre les États membres et les communautés de ses États ». Et Leny de marteler qu'il « ne s'organise pas autour de la satisfaction de la libido des délégués » et que, par ailleurs, « Kinshasa mérite une meilleure identité que celle de la débauche ».

SOS Kinshasa, rappelle son président, est une ASBL « qui lutte pour l'amélioration des conditions de vie des Kinoises et Kinois ». C'est donc au travers d'elle, indique-t-il, qu'ils disent toute leur désapprobation et condamnent l'élément du magazine JTLF du reste «  très suivi » par ces derniers. Et ce, d'autant plus qu'il « jouit du transport des ondes radiophoniques et profite pleinement de la visibilité planétaire qu'offre Internet via son site www.Lingalafacile.com ». Ce fait est déplorable s'il faut en plus s'en tenir au fait qu' « en terme d'événementiel à Kinshasa », souligne-t-il « le XIVe sommet de la Francophonie est le second après l'organisation du combat de boxe du siècle Ali-Foreman ». Et il reste d'avis qu'il « devrait être porteur des messages positifs et d'espoir tels que l'expansion de la culture, l'amélioration du système éducatif, la facilitation à la recherche scientifique ou la lutte contre la corruption, l'injustice, l'insalubrité, la petite et grande criminalité, la dépravation des mœurs... ». Leny Ilondo reste dès lors convaincu qu' « il est malsain de faire l'apologie du sexe dans un contexte comme celui-ci ».

Nioni Masela

Photo : Une des présentatrices du Journal télévisé en Lingala facile

Repost

Commenter cet article