TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • JP BEMBA
  • livre d'or 3
  • LE MARIAGE INTERDIT
  • Eric-Zemmour-Youssopha._pics_180.jpg
  • papamama.jpg

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  61  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Samedi 18 août 2012 6 18 /08 /Août /2012 21:18

Crée le 18-08-2012-  16h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le samedi18-08-2012 - 21h20 PAR : RADIO OKAPI

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu'il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP ) 

Des échanges des tirs ont opposé, ces deux derniers jours, les miliciens Nyatura à ceux des Forces de défense congolaise (FDC) dans le groupement Nyamaboko 1er, à une vingtaine de km au sud du chef-lieu du territoire de Masisi au Nord-Kivu. Deux miliciens ont été tués et deux civils blessés au cours des combats, ont indiqué des sources administratives locales, ce samedi 18 août. Elles ont plaidé pour un renforcement de la présence militaire dans la zone.  

Les Maï-Maï Nyatura ont attaqué les FDC dans le village Ngululu vendredi matin après avoir incendié, la veille, le camp de ces derniers à Ruseme, toujours dans le groupement Nyamaboko 1er. Lors des échanges des tirs qui s’en sont suivis, deux combattants, un de part et d’autre, ont été tués et deux blessés parmi les civils.

Le même vendredi, selon les sources administratives locales, les Nyatura ont fait incursion dans le village Loashi, environ 6 km du chef-lieu du territoire et pillé plusieurs ménages.

Ces rebelles majoritairement Hutus imposeraient déjà des taxes aux civils, allant de 1000 francs congolais (1 USD)  à 5 dollars dans environ six groupements au sud-ouest de Masisi, où ils sont actifs. Il s’agit notamment de :

  • Buabo
  • Banyungu
  • Nyamaboko 1er
  • Bihiri
  • Katoyi
  • Ufamandu.

L’attaque des Nyatura dans le Nyamaboko 1er est intervenue après deux autres attaques du même groupe, mardi et mercredi, contre les FARDC dans le  village Kishonja dans le groupement voisin de Buabo. Bilan: deux morts, trois blessés et le camp des déplacés de Kishonja incendié.

Un seul régiment de 1 200 hommes basé à Masisi est maintenant incapable de maitriser complètement cette situation, ont reconnu des sources des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Les autorités administratives de ce territoire ont lancé un cri d’alarme, demandant le renforcement des militaires dans cette partie du Nord-Kivu. Plusieurs villages de ce groupement restent pour l’ instant vidés de leurs habitants, selon les mêmes sources.

Les populations locales fuient en effet des affrontements devenus récurrents dans la zone. Cinq personnes ont été tuées, mercredi 15 août, lors des échanges des tirs entre les FARDC et les groupes armés locaux dans deux villages du territoire de Masisi.

Les miliciens Raïa Mutomboki ont attaqué les positions des FARDC à Kashovu, groupement Ufamandu I au sud de Masisi à l’aube du même mercredi. Dans la partie Nord du territoire, les combats se sont poursuivis toute la journée, entre les FARDC et les Maï-Maï Nyatura, dans le village Muhemba, à environ 10 km de Masisi-centre.

 

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés