Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Nord-Kivu: des déplacés vivent difficilement à Nyirangongo

com

Crée le 25-07-2012-05h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 25-07-2012 - 17h15 PAR :ARTV-NEWS-RADIO OKAPI

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011. 

L’administrateur du territoire de Nyirangongo (Nord-Kivu), Djo Bokele, appelle les autorités provinciales et nationales à s’investir dans le rétablissement de la paix dans la localité de Mwaro, à cheval entre Kibumba et Rugari où la population fui des combats entre Forces armées de la RDC (FARDC) et M23. 

Des sources sur place indiquent que la population s’est ruée vers Kibati, Kanyaruchinya et Munigi dans le territoire de Nyiragongo où certains passent nuit à la belle étoile.

Débordé, Djo Bokele plaide pour le retour de la paix dans cette partie du pays pour que ces déplacés regagnent leur milieux d’origine:

«Si nous prenons KiKIbatibumba, on est dans neuf mille habitants. Quand les familles se déplacent nous regrettons. Il y a d’autres qui se sont déplacés vers Goma ».

Plusieurs centaines de ménages sont également arrivés hier mardi 24 juillet à Goma, chef-lieu de la province, où sont logés dans des familles d’accueil.

Elles disent avoir fui des retentissements d’armes de combats entre force régulière et rebelles :

«Quand on se préparait à vaquer à nos activités, nous avons entendu des bombes. Le M23 en provenance de Bwaza ont attaqué les FARDC et nous avons fui parce qu’on ne pouvait pas résister », a témoigné une femme.

Un autre homme qui a fui ces combats confirme ces faits: «nous avons entendu beaucoup de tirs près de Kibumba centre et nous avons vu notre mort. C’est pourquoi nous nous sommes déplacés».

On signale une autre vague de déplacés dans les groupements de Mukuli Sanga et Buzi Minova respectivement dans le Nord et Sud Kivu.

Selon le chef de ces deux entités, les déplacés proviennent de la localité de lka, dans le secteur de Ngungu et ses environs. Ces derniers fuient des exactions de Maï-Maï Nyatura et disent être abandonnés leur triste sort. Cette information est confirmée le le président de la société civile locale.

Repost

Commenter cet article