TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • paluku.jpg
  • ntoumi1 267 177
  • DSCF3306
  • ANNIE CHEBEYA
  • PAPA WEMBA KING EMENEYA

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  33  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Jeudi 26 juillet 2012 4 26 /07 /Juil /2012 13:12

Crée le 26-07-2012-05h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 26-07-2012 - 13h15 PAR :OBSERVATEUR



Des violents combats sont signalés dans la cité de Kiwanja, à Rutshuru-centre et à Kalengera, au Nord-Kivu. Ils opposent depuis le mercredi 25 juillet matin les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) aux Forces armées de la RDC (FARDC) qui ont lancé une contre-offensive depuis la veille après une trêve de deux semaines.

L'armée régulière congolaise s'affronte avec les mutins du M23. Au cours de ces nouveaux affrontements, dont on avance encore aucun bilan, les FARDC sont appuyées par les casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) qui a mis à contribution ses hélicoptères de combat.

Les casques bleus de la mission onusienne pilonnent les positions du M23 dans les collines surplombant les quatre localités : Kiwanja, Rutshuru-Centre, Kalengera et Rugari, où se déroulent ces violents combats.

A Rugari, environ 40 km de Goma, les FARDC ont réussi mardi 24 juillet à déloger les rebelles et seraient actuellement en progression vers Rumangabo, 50 km de Goma, pour notamment assurer son contrôle, selon un officier militaire engagé dans cette contre-offensive cité par radiookapi.net.

Ces combats, signe-t-on, ont provoqué des milliers de déplacés internes dans cette contrée.

Ainsi certains habitants de Kiwanja et Rutshuru se sont-ils refugiés à la base de la Monusco à Kiwanja, tandis que d'autres populations de Kibumba, proche de Rugari, affluent vers Kanyaruchinya, à 7 km de la ville de Goma.

Des affrontements à l'arme lourde avaient repris depuis mardi matin entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23 dans les villages de Kakomero et Mwaro, à plus ou moins 2 km de Kibumba dans la province du Nord-Kivu.

Les rebelles avaient contourné les positions de l'armée régulière, en passant par les localités de Ngugo, Bisoko et Rwaza dans le groupement de Rugari, à plus de 50 km de Goma.

La population du secteur de Rugari qui avait fui vers le camp militaire de Rumangabo était bloquée en route suite aux détonations des bombes entendues entre ces deux localités.

Des hélicoptères des Nations unies sont de nouveau intervenus dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) après l'attaque des rebelles du M 23  mardi des FARDC, provoquant d'importants mouvements de population. Cette intervention a été motivée par des "attaques contre des populations civiles", selon Mamodj Mounoubaï, porte-parole de la Monusco.

La Monusco est l'une des plus importantes opérations de maintien de la paix de l'Onu avec 17 000 soldats, déployés principalement dans l'est instable de la RDC. Son principal mandat est la protection des civils.

Le M 23 a attaqué mardi matin des positions des FARDC, les obligeant à reculer jusqu'à environ un kilomètre de Kibumba, une position importante pour protéger la capitale provinciale du Nord Kivu, Goma.

Ponctués de tirs de mortiers, les combats se sont déroulés toute la journée du mardi avant de se calmer. Ils ont mis sur les routes environ 2 000 habitants, mais aucun bilan n'a été avancé du côté des belligérants.

Alors que la situation était calme depuis environ deux semaines, les combats ont repris à une trentaine de kilomètres au nord de Goma. Ils se sont déroulés autour des localités de Rugari et de Kimumba après l'attaque des positions des FARDC par les rebelles du M23 ayant poussé l'armée régulière à reculer d'environ un kilomètre, à Kimumba, le dernier verrou avant Goma.

La situation serait très critique pour les 10 000 réfugiés se trouvant à Goma si les mutins du M23 avaient encore avancé.

Les réfugiés qui ont fui les zones de combat sont partis, les uns vers le sud vers les villages de Minigi et Kanyaruchainya, à l'entrée de Goma, et les autres vers Rumangabo au nord, a appris l'AFP auprès de témoins.

Le M23 est formé principalement d'ex-combattants de la rébellion tutsi congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrés dans l'armée congolaise dans le cadre d'un accord de paix avec Kinshasa le 23 mars 2009, dont ils réclament la pleine application. Le CNDP était soutenu par le Rwanda.

Les mutins, qui bénéficient du soutien financier et matériel de Kigali, selon plusieurs rapports, dont celui de l'Onu, s'opposent depuis mai à l'armée congolaise dans l'est du Nord-Kivu où ils ont leurs bases dans le parc national des Virunga, frontalier avec le Rwanda et l'Ouganda. Au cours des combats qui se sont déroulés au Nord-Kivu, ces rebelles se sont emparés de plusieurs villes de la province dont le poste frontière de Bunagana.

Les accusations onusiennes sur le soutien du Rwanda ont poussé les Etats-Unis d'Amérique  lui suspendre son aide militaire évaluée à 200 000 dollars pour cette année.

Alors qu'il dément catégoriquement toutes ces accusations, Kigali, par contre, accuse la RDC de soutenir les rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), actives dans l'est de la RDC et qui ont toujours constitué une grande menace pour Kigali. Kinshasa a nié de son coté ces allégations.

Les chefs d'Etat congolais, Joseph Kabila et rwandais Paul Kagamé ont convenu dernièrement, au terme du dernier sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba de mettre en place une "force neutre" pour faire cesser les combats et, in fine, pour éradiquer tous les groupes armés, dont le M23, les FDLR et toutes les autres forces négatives qui pullulent dans la partie orientale de la RDC.

Il est prévu une nouvelle rencontre des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), les 6 et 7 août à Kampala pour préciser la composition et les modalités de déploiement de cette force.

Kléber Kungu

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés