Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Nord-Kivu : le général Didier Etumba demande à la population de faire confiance aux FARDC

com

 

Crée le 10-07-2012-06h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 10-07-2012 -19h05 PAR : RADIOOKAPI

Le général Etumba Didier. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe général Etumba Didier. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le chef d’Etat-major des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le général Didier Etumba, invite la population à faire confiance à l’armée. Dans une déclaration faite à Goma (Nord-Kivu) mardi 10 juillet, il affirme que les militaires ont mené des opérations victorieuses et restent déterminés à faire échec aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23). 

« Que la population reste tranquille, qu’elle fasse confiance à son armée. C’est la seule armée qu’elle a de toutes les façons. Cette armée là, elle fait du bon travail », a déclaré le général Didier Etumba.

Pour lui, au cours des combats avec  les mutins, « les FARDC ont connu de petits problèmes de parcours mais globalement, les opérations étaient plutôt de très grande victoire pour l’armée ».

« On insiste peut- être sur quelques petits problèmes que l’un ou l’autre bataillon de l’armée congolaise a rencontrés à Bunagana, Ntamugenga ou Runyoni mais on oublie que les FARDC sont en train de démanteler les mutins », a ajouté le chef d’Etat-major de l’armée congolaise.

Le général Didier Etumba indique que les mutins combattent avec leurs forces supplétives qui jouaient le rôle dans « la cancérisation de l’espace sécuritaire au Nord et Sud-Kivu ».

Les rebelles du M23 ont pris le contrôle de la cité de Bunagana, un poste frontalier du Nord-Kivu avec l’Ouganda, jeudi 5 juillet. Ils ont progressé après ce succès vers Rutshuru-centre en prenant aussi le contrôle des villes de Kiwanja, Rubare, Ntamugenga, Tchengerero, Jomba paroisse, Kabaya et Kitagoma, dans les groupements Jomba et Busanza dans le territoire Rutshuru.

Après avoir récupéré tous ces villages et localités, ils s’y sont ensuite retirés lundi 9 juillet. Des sources sur place ont indiqué que ces mutins ont laissé la place aux policiers issus en majorité de leur mouvement pour assurer la sécurité de la population.

Repost

Commenter cet article