Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Nord-Kivu : Tshanzu et Mbuzi toujours sous contrôle du M23

com

Crée le 05-07-2012-13h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 05-07-2012 -13h10 PAR :LE POTENTIEL

 

 

 


 



Des informations en provenance du Nord-Kivu font état de l’occupation des localités de Runyoni, Tshanzu et Mbuzi par les mutins du M23. Le porte-parole militaire de la Monusco les a confirmées hier mercredi 4 juillet à Kinshasa. La situation sécuritaire n’est pas du tout rassurante dans certaines localités de la province du Nord-Kivu. Pour preuve : Runyoni, Tshanzu et Mbuzi se trouvent toujours sous occupation des rebelles du M23. Le lieutenant-colonel, Félix-Prosper Basse, porte-parole militaire de la Monusco a affirmé toutes ces informations au cours de la conférence de presse hebdomadaire d’hier mercredi 4 juillet à Kinshasa.

Il a, par ailleurs, déclaré que des redditions ont également été enregistrées au sein des rebelles du M23 pendant la période sous examen.

«En effet, les 26 et 28 juin 2012, quatre éléments du M23 se sont rendus aux postes opérationnels de la Force de la Monusco de ‘Belgian Hill’ et de Rugai, qui les ont remis au bureau de la Section DDRRR de Kiwanja pour leur prise en compte», a renseigné Basse. Avant d’ajouter : «Un combattant des Forces de défense nationale (FDN) s’est aussi rendu le 26 juin 2012, au poste opérationnel de Walikale».

Le lieutenant-colonel Basse a, en outre, rassuré que la Force de la Monusco continue de maintenir sa présence dans les régions affectées, affichant ainsi sa ferme détermination à accomplir sans désemparer son mandat de protection des populations civiles.

Il a, par la même occasion, évoqué les cas des interventions rapides des Casques bleus basés au poste opérationnel de Luofu en faveur d’une position FARDC attaquée, le 1er juillet, par une coalition de groupes armés.

A en croire Prosper Basse, le poste opérationnel de la Monusco de Mpati est demeuré en alerte maximale et continue de mener des patrouilles intensives dans le but de dissuader les activités des groupes armés, et de protéger les populations civiles dans le secteur. Ce qui justifie la poursuite, entre le 24 juin et le 3 juillet, des opérations de la Force onusienne dans la province. Objectif : prévenir les effets collatéraux sur les populations civiles qui pourraient résulter des combats opposant les FARDC aux mutins.

Les FARDC ont à nouveau pilonné les positions du M23, le 2 juillet à Mbuzi, dans la province du Nord-Kivu. Ils ont également déployé deux hélicoptères d’attaque contre les mêmes positions de ces rebelles. Le 1er juillet, des échanges de tirs à l’arme lourde, initiés par les troupes de l’armée régulière basées à Ntamugenga contre les positions du M23 sur la colline de Mbuzi, ont été rapportés.

Face à cette situation, la Force de la Monusco a intensifié ses activités par des patrouilles robustes destinées à dissuader toute menace à la sécurité des populations civiles et d’assurer leur protection.

L.C a

Repost

Commenter cet article