VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • equateur.jpg
  • star-tonnerre
  • DSCF3483
  • MJ5.jpg
  • LRA LES VICTIMES

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  63  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png

Mercredi 25 juillet 2012 3 25 /07 /Juil /2012 17:13

Crée le 25-07-2012-05h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mercredi 25-07-2012 - 17h15 PAR :ARTV-NEWS-RADIO OKAPI

Jeunes homme armées des troupes de Nkunda dans le Nord Kivu, Virunga, 2004. 

La Société civile de Kikura, une localité du Nord-Kivu, dénonce le projet de « libération » fomenté par un ancien officier des Forces armées de la RDC (FARDC) à la tête d’un mouvement rebelle. Des tracs signés « Hilaire Paluku Kombi », du nom de ce déserteur, sont jetés dans cette localité, annonçant une attaque le 28 juillet prochain en vue de la « libérer », sans plus de précisions. La Société civile de Kikura affirme ne pas vouloir de cette « prétendue libération ».

 L’ancien major, autoproclamé lieutenant-colonel, a quitté les FARDC en juin dernier et serait à la tête de 280 hommes lourdement armés, indiquent des sources de la société civile locale.

Dans ses tracts, Hilaire Paluku Kombi promet de libérer son village natal, dans la localité de Kikura, et les localités Kamango et Nobili, dans la collectivité de Watalingwa.

Pour démontrer son opposition à ce projet, la Société civile de Kikura compte organiser des manifestations populaires dans ces trois localités  vendredi 27 juillet prochain.

Le commandant du premier secteur des FARDC basé à Beni, le Colonel Eric Rurihombere, dit être au courant de la situation.

Selon la société civile, Hilaire Paluku et ses hommes ont établi leur quartier général à trois heures de marche au nord de la localité de Kiavinonge, dans le parc national de Virunga.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : AFRIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Pourquoi ne va-t-il pas liberer Rutshuru et Bunagana?

Pourquoi lui et autres Mai Mais ne vont pas attaquer les Tutsis?

Ces gens sont des clowns au service de Kanambe et sont mentor Kagame.

 

Ils partirons tous ensemble ces bandits.

Commentaire n°1 posté par ALKASSAM le 25/07/2012 à 20h50

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés