Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Pascal Mukuna : " Le Rwanda n'est qu'un pion des grandes puissances "

com

Crée le 18-09-2012  12h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 18-09-2012 -12H35 PAR : OBSERVATEUR


Les chefs des confessions religieuses de la République démocratique du Congo ont regagné le pays après une tournée euro-américaine  de plus de quinze jours. L'objectif de ce voyage était de déposer au Conseil de sécurité des Nations unies une pétition demandant l'arrêt de la guerre au Nord Kivu, menée par la rébellion du M23 avec le soutien du Rwanda.

De retour au pays,  Pascal Mukuna, responsable de l'église Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) qui a fait partie de la délégation des religieuse pour le compte d'une structure réunissant les Eglise de réveil de la RDC, dénommée (AMEC) est revenu sur les  péripéties de ladite tournée.

C'était au cours d'une conférence de presse qu'il a animée ce lundi 17 septembre au siège de son église situé dans la commune de Bandalungwa.

Dans sa restitution, l'évêque de l' ACK a tenu informé la presse sur l'essentiel des entretiens que la délégation des chefs religieux a eu  à New York avec M. Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint de l'Onu en charge des opérations de maintien de la paix à qui la pétition a été remise.

A ce denier a signalé Pascal Mukuna, les chefs de confessions religieuses ont exprimé toute l'indignation de la population congolaise suite aux massacres perpétrés sur des populations congolaises de l'Est. A cet effet, les chefs des confessions religieuses, a-t-il poursuivi, ont par le biais du secrétaire général adjoint des Nations unies, appelé la communauté internationale à cesser tout soutien au Rwanda.

Car, les chefs religieux sont convaincus que ce pays n'est qu'un pion dont se servent des multinationales qui lui fournissent des moyens de déstabilisation de la partie Est de la RDC au profit des intérêts économiques. Après New York, la délégation s'est rendue dans quelques pays européens notamment : la Belgique, le Portugal, l'Espagne.

Dans ces pays, a indiqué Pascal Mukuna, les religieux ont rencontré non seulement des responsables des institutions telles que les parlements, auprès de qui ils ont plaidé pour l'arrêt de la guerre mais ils ont également rencontré des organisations des droits de l'homme à qui ils ont montré des  images des exactions commises sur des populations.

Dans l'assemblée, a souligné, Pascal Mukuna, le message est passé et que des assurances ont été données à la délégation quant à l'arrêt de la guerre.

Par ailleurs, l'évêque de l'ACK a annoncé qu'il va se rendre tout prochainement au Nord Kivu avec un lot important des dons constitué des vivres et des vêtements qui seront remis aux populations victimes.

F.L

Repost

Commenter cet article