Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Province Orientale : une cinquantaine d’enfants sont morts d’anémie depuis deux mois à Bondo, selon la société civile

com

 

Crée le 20-04-2012- 05h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le samedi 21-04-2012 - 10H28- AFRIQUE REDACTION PAR: RADIO OKAPI


Bébé au dos de sa maman.

 

Des cas de décès d’enfants âgés de zéro à cinq ans sont signalés dans le territoire de Bondo en Province Orientale. La société civile locale parle d’une cinquantaine d’enfants qui y ont perdu la vie depuis deux mois après avoir présenté des signes d’anémie accompagnée de fortes diarrhées et des vomissements.  Le médecin directeur intérimaire de l’hôpital général de référence de Bondo, docteure Nicole Kumbolani, affirme, de son coté, avoir enregistré environ soixante cas de paludisme aigu accompagné d’anémie. Selon elle, deux enfants seraient morts depuis le début du mois d’avril.  

Des témoins interrogés sur place indiquent que cette situation est surtout observée dans les grandes agglomérations dont la cité de Bondo ainsi que les zones minières de Baye et Monga.

Le président de la société civile de Bondo affirme que certains enfants malades ne peuvent pas se rendre dans les centres de santé et sont soignés traditionnellement, faute d’argent.

Selon la même source, le manque d’eau et de médicaments appropriés pourraient être la cause de ces décès.

La docteure Nicole Kumbolani estime que ces cas seraient maîtrisés si les enfants malades sont amenés à l’hôpital à temps.

« Les parents amènent les enfants tardivement à l’hôpital. Il ya eu deux cas de décès parce qu’ils sont venus en retard. On dit toujours aux mamans d’amener les enfants à l’hôpital en cas de fièvre, », explique-t-elle.

Repost

Commenter cet article