TWITTER AVEC AFRIQUE REDACTION

TWITTER AFRIQUE REDACTION

VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • LILIANE BEMBA T
  • lumieres-sud-sud-kinshasa-L-3
  • DSCF3260
  • bangui 640x280
  • Père Xavier Chavane

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

 

GROUPE ARTV NEWS 1 ESSAI 2

                                                                 Groupe  " Afrique Rédaction "

Venez nombreux rejoindre ce croupe de qualité avec une certaine pertinence dans les échanges, de posts, des images, vidéos et débats.
Accourez sur la nouvelle page de Roger BONGOS (Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...

Liker (Aimer) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...
Cliquez sur ce lien ci dessous et également sur la bannière
https://www.facebook.com/groups/afriqueredactionrogerbongos/

 

Il y a actuellement  28  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée LE 05-09-2014 - 08H10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : | PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALEAFRICAINE. à JOUR LE vendredi le 05-09-2014 - 08H29 PAR : ARTV NEWS Dominique KABONGO, Pierre MBUYI et Roger BONGOS Maman Marthe trésorière par la force de son irascibilité et d’humeur difficile à l’égard de l’appareil politique de l’UDPS, fait régner la terreur en écartant de fait, ceux qui sont contre ou s’opposent à ses méthodes anti-démocratiques d’une république bananière par rapport à sa gestion calamiteuse de ce denier. Dieu merci ! A chaque chose malheur est bon… Une question qui me taraude l’esprit à savoir : si le vieux avait l’effectivité du pouvoir en RDC, comment cette […]

Samedi 22 septembre 2012 6 22 /09 /Sep /2012 13:38

Crée le 21-09-2012  13h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 21-09-2012 -14H15 PAR : LE PALMARES

 



Le Conseil de sécurité a exigé mercredi de toutes les parties à des conflits armés qui commettent de graves violations des droits de l’enfant, telles que le recrutement et l’emploi d’enfants, les meurtres et les mutilations, les violences sexuelles, les enlèvements, les attaques contre des écoles et des hôpitaux, qu’elles mettent immédiatement un terme à de telles pratiques et prennent des mesures spéciales pour protéger les enfants.
Dans une résolution adoptée par 11 voix pour et quatre abstentions - Azerbaïdjan, Chine, Pakistan et Fédération de Russie - le Conseil a également demandé aux États Membres concernés de “ traduire en justice les responsables de telles violations en ayant recours à leur système échéant, aux mécanismes de justice internationale.
Le 12 juin dernier, le Secrétaire général avait rendu publique sa “liste de la honte » sur laquelle figurent 52 parties à un conflit qui se sont rendues coupables de crimes à l’encontre d’enfants, dont quatre pour la première fois en Syrie, au Yémen et au Soudan. Parallèlement, depuis septembre dernier, cinq nouveaux plans d’action pour mettre fin et prévenir le recrutement et l’emploi d’enfants ont été signés entre les Nations Unies et les parties concernées en République centrafricaine, au Soudan du Sud, en Somalie et au Myanmar Par ailleurs, les autorités de transition en place jusqu’au 20 août en Somalie sont devenues le mois dernier la première partie à signer un plan d’action prohibant le meurtre et la mutilation d’enfants.
Des progrès considérables ont été accomplis, plus que nous n’en avions constaté au cours des années précédentes “, a relevé la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés lors de ce débat public du Conseil.
Mais la tâche est encore loin d’être accomplie “, a poursuivi Leila Zerrougui. Cinquante-deux d’entre eux sont de groupes armés non étatiques, tandis que dix sont des forces gouvernementales, a-t-elle dit.
De même, cinq parties ont été inscrites sur les listes pour des attaques lancées contre des écoles et des hôpitaux.
Aussi s’est-elle félicitée du fait que 20 autres plans d’action soient en cours de développement, citant notamment celui sur le point d’être finalisé et signé par la Congo (RDC) dans les semaines à venir.
L’an dernier, des changements énormes ont été observés dans l’environnement international, créant ainsi de nouvelles opportunités, mais aussi de nouveaux défis pour les Nations Unies sur ce sujet, a expliqué la Représentante spéciale, en citant les situations en Libye en Syrie ou au Mali, qui posent de nouvelles menaces pour les enfants que le Conseil, ainsi que son Bureau et ses partenaires, doivent régler.
Egalement présent à ce débat du Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a indiqué que l’architecture du maintien de la paix des Nations Unies pouvait contribuer d’une manière unique à la protection des enfants en temps de conflit.
Il a donné l’exemple de la RDC, où le déploiement de conseillers et militaires de la Mission de stabilisation dans ce pays (MONUSCO) a permis le désarmement, la démobilisation et la réintégration d’enfants en apportant un appui logistique et sécuritaire critique. “ Ces quatre derniers mois, au moins 38 enfants ont pu échapper au groupe M23 dans l’est de la RDC et bénéficier de la protection des soldats de la Mission “, a-t-il annoncé aux membres du Conseil.
Ces conseillers, a-t-il expliqué, travaillent étroitement avec toutes les composantes civiles, y compris les coordonnateurs pour les droits de l’homme et l’état de droit et les conseillers pour la protection des femmes, afin de promouvoir les synergies dans le champ de la protection des enfants.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Twitter avec Afrique Rédaction

VIDEO POLITIQUE

 

VIDEO MUSICALE

 

VIDEO CULTURELLE

 

VIDEO GENERALE

 

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés