Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC: 100 personnes meurent chaque mois sur les cours d’eau

com

 

Crée le 28-08-2012- 00h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 28-08-2012 - 09h25 PAR :ARTV-NEWS

 
Une embarcation sur le fleuve Congo. Photo channel.nationalgeographic.com

Cent cinquante-trois naufrages ont été enregistrés sur le fleuve et les rivières de la RDC entre 2008 et 2011, causant la mort de quatre mille sept cent soixante-dix (4770) personnes, une moyenne mensuelle de cent morts. Le ministre congolais des Transport et Voies de communication, Justin Kalumba, a annoncé ces chiffres, contenus dans un rapport de la Commission Internationale du Bassin Congo et Oubangui (CICOS), à l’ouverture des états généraux des voies navigables ce lundi 27 août.

Selon le ministre, ces chiffres s’expliquent notamment par l’absence de balisage des voies navigables congolaises. Sur les 15 000 kilomètres de voies navigables congolaises, 9 000 ne sont pas balisés.

Parmi les autres maux qui gangrènent le secteur de la navigation congolaise, Justin Kalumba a cité la prolifération des ports privés non viables ainsi que les tracasseries administratives et policières, ajoutant que les nombreuses de taxes imposées aux armateurs ne facilitent pas des nouveaux investissements dans ce secteur.

Le ministre a invité les participants à ces états généraux à formuler des recommandations « innovantes, claires et concrètes qui devront être assorties des propositions réalistes permettant d’en assurer un suivi régulier et efficace ».

« Voyager sur le fleuve Congo doit cesser d’être une angoisse », a-t-il conclu.

Ces états généraux qui vont durer trois jours réunissent des ministres provinciaux de Transport et des experts de la navigation.

Repost

Commenter cet article