Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC: l’aviation civile annonce la vérification de la certification des opérateurs aériens

com

Crée le 10-09-2012-11h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 10-09-2012 -22h40 PAR : OKAPI

Avion de la compagnie Korongo Airlines. Radio Okapi.net 

L’Autorité de l’aviation civile (AAC) annonce la vérification de la certification des opérateurs de transport aérien à partir du mois d’octobre prochain. Avant cette opération, les agents sensibilisent les concernés pour leur montrer l’importance de la certification qui vise le contrôle de toutes les compagnies aériennes, en vue de réduire le nombre d’accidents dans le ciel congolais. 

A travers ce processus de certification, l’opérateur doit prouver à l’Autorité de l’aviation civile qu’il est apte à conduire en toute sécurité ses activités de transport aérien commercial.

L’exploitant devrait faire preuve d’une bonne organisation, de méthodes de contrôle et de surveillance des opérations aériennes, d’un programme de formation et de moyens d’entretien compatibles avec la nature des opérations spécifiées.

Aucun opérateur dans le ciel congolais ne possède ce certificat. L’AAC a reconnu n’avoir jamais délivré ce document parce que «les conditions de délivrance n’ont jamais été réunies et aucune disposition n’a été prise pour que les opérateurs soient obligés de s’y conformer».

Ainsi, le gouvernement congolais a pris la décision d’informer les opérateurs des conditions d’accès au marché du secteur du transport aérien. Les operateurs ont donc deux ans pour réunir tous les documents nécessaires pour obtenir ce certificat. Celui-ci, selon la loi, est renouvelable chaque année.

Pour évaluer les compétences d’un exploitant, l’AAC devrait, au préalable, mener des enquêtes sur l’organisation administrative, le personnel, l’équipement technique, les types de service et les ressources.

Repost

Commenter cet article