Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC : l’opposant Eugène Diomi Ndongala retrouvé vivant à Kinshasa, on demandera à Lambert Mende de s'expliquer sur ce cas...

com

Crée le 11-10-2012  10h30 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 11-10-2012 -14H10 PAR : RADIO OKAPI

 


Le député de l’opposition Eugène Diomi Ndongala porté disparu depuis le 25 juin dernier a été retrouvé vivant et affaibli, jeudi 11 octobre vers 2 heures du matin dans la commune de Ngaliema, à l’ouest de Kinshasa, non loin du centre supérieur militaire. Diomi Ndongala était recherché par la justice qui le poursuit pour viol sur mineures depuis sa disparition. 


L'opposant Diomi Ndongala a été retrouvé vivant et faible jeudi 11 octobre vers 1 heure du matin à Kinshasa. Ph. Démocratiechetienne.orgL'opposant Diomi Ndongala a été retrouvé vivant et faible jeudi 11 octobre vers 1 heure du matin à Kinshasa. Ph. Démocratiechetienne.org

Le secrétaire général de « La Démocratie Chrétienne », parti de Diomi Ndongala,  a confirmé jeudi matin à Radio Okapi l’information qui a commencé à circuler jeudi à l’aube sur les réseaux sociaux. Freddy Kita Bokusu confirme aussi que M. Diomi Ndongala a été « abandonné la nuit près du Centre supérieur Militaire à Binza Ozone ».

« M. Diomi Ndongala a été libéré hier soir de son lieu où il était gardé au secret. Il est très très faible au moment où nous parlons, il est sous perfusion. Vous savez qu’il a subi des mauvais traitements. Dès qu’il sera rétabli il va expliquer ce qu’il a subi comme sort. Il a été jeté sur la route de Matadi vers 1 heure du matin. C’est vraiment malheureux pour ce pays qui se dit être démocratique », a déclaré Guy Kita à Radio Okapi.

Depuis sa disparition, fin juin à Kinshasa, l’opposition appuyée par les organisations de défense des droits de l’homme affirmaient que Diomi Ndongala était enlevé et détenu au secret par les services de renseignement congolais.

 


Repost

Commenter cet article