Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC : le gouvernement interpelle les opérateurs de téléphonie mobile sur la qualité du service

com

Crée le 01-09-2012-13h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le samedi 01-09-2012 -   13h38 PAR :RADIO OKAPI

Téléphone. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo 

Airtel, Congo-Chine Télécom, Tigo et Vodacom, les quatre entreprises de téléphonie cellulaire opérant en République démocratique du Congo (RDC) en utilisant le GSM, doivent améliorer la qualité de leurs services d’ici le vendredi 7 septembre. Dans son adresse vendredi 31 août aux responsables de ces sociétés, le  ministre de Postes, Téléphone et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Tryphon Kin-Key Mulumba les invite aussi à cesser avec «le tapage mensonger» vis-à-vis des consommateurs à travers leurs services de messagerie envoyés à longueur de journée.

« Depuis un mois et demi, les usagers ont constaté que la baisse de la qualité de communication est réelle. En même tant, il n’y a pas un système de remboursement qui existe. Ces opérateurs ont signé un cahier de charges au niveau du régulateur qui dépend de mon ministère. Ils ont donc un devoir de qualité », a affirmé Tryphon Kin-Key.

Il a ajouté que ceux qui ne se conformeront à cette mesure dans le délai imparti subiront des sanctions.

« Dans tous les pays au monde, il y a des gendarmes derrière chaque opérateur. Il ne faudrait pas que les consommateurs fassent foi aux publicités qui leur disent que ce service est le top alors qu’en réalité il ne l’est pas », a déclaré le ministre.

Tryphon Kin-Key a indiqué que son ministère est en train de préparer une proposition de loi à soumettre dès la rentrée parlementaire pour sanctionner les opérateurs des télécommunications qui ne vont pas améliorer la qualité de leurs services.

Repost

Commenter cet article