VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • BOMBE-AUX-PHOSPHORE.jpg
  • LUANDA 9
  • INTERNET EN AFRIQUE
  • MANIF A KINSHASA
  • DSC00109

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  40  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png

Mardi 4 septembre 2012 2 04 /09 /Sep /2012 18:23

Crée le 04-09-2012-13h10 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le mardi 04-09-2012 -   18h28 PAR :ARTV-NEWS

 
Jean-Pierre Bemba, président du MLC, à la Haye. Photo afrik-online.com

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) se dit satisfait du déroulement du procès de Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale (CPI). Jean-Lucien Busa, secrétaire exécutif de ce parti de l’opposition, affirme que la déposition du premier témoin de la défense, Jacques Seara, général français à la retraite qui a témoigné devant la cour le 14 août dernier, prouve l’innocence de Jean-Pierre Bemba. 

« L’audition de cet expert en questions militaires indique clairement que les troupes du MLC envoyées à Bangui ont été invitées par le gouvernement centrafricain et étaient sous le commandement de l’armée centrafricaine », explique Jean-Lucien Busa.

Et à l’époque, explique-t-il, il était légitime pour le MLC d’envoyer des troupes en appui à un autre Etat parce qu’il avait le pouvoir de décision sur la partie du territoire congolais qu’il occupait et administrait.

Le secrétaire exécutif du MLC se dit convaincu que Jean-Pierre Bemba « croupit inutilement en prison et sera bientôt relâché ».

Suspendu en juin dernier après l’audition de témoins appelés par les représentants des victimes, le procès de Jean-Pierre Bemba a repris le 14 août dernier. C’est au tour des témoins des avocats de l’ancien vice-président congolais d’être entendus.

Le premier invité à la barre est Jacques  Seara, expert  instructeur de l’armée centrafricaine à  l’époque où les troupes du MLC étaient intervenues à Bangui entre 2002 et 2003.

Les avocats de l’ancien vice-président ont affirmé leur intention d’appeler plusieurs officiers centrafricains et congolais à la barre.

Jean-Pierre Bemba est poursuivi pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en Centrafrique en 2002 et 2003 par les soldats de son ancienne rébellion qui à la demande de l’ancien président centrafricain, Ange-Félix Patassé, avait été envoyés en renfort pour contrer la rébellion de François Bozizé.

Par BONGOS ROGER - Publié dans : SOCIETE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés