Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC : plus de 200 tonnes de farine de froment avariée saisies à Lukala

com

Crée le 24-09-2012  11h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le lundi 24-09-2012 -11H00 PAR : ARTV NEWS


Bousculade à l’entrée principale du marché Bayaka dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Office congolais de contrôle dit avoir intercepté plus de deux cents tonnes de farine de froment avariée contenu dans les emballages de la Minoterie de Matadi (Midema). Ce produit était en circulation à Kinshasa depuis plus de deux semaines, précise le responsable de l’Office congolais de contrôle (OCC) à Lukala, Théophile Selumbanzi. La Midema dit de son côté avoir déjà saisi la justice congolaise à ce sujet. 

Théophile Selumbanzi affirme que ce produit impropre à la consommation proviendrait de l’Argentine et de la Turquie via l’Angola. Il est vendu sur le marché de Kinshasa en gros et en détail.

« Nous voyons plus la porte d’entrée de l’Angola mais en amont on sait que ces marchandises viennent de l’Argentine et la Turquie. L’OCC a consigné ces marchandises depuis samedi », a-t-il dit.

« Moi-même j’ai déjà acheté cette farine plus de cinq fois. C’est du froment pourri. Je n’arrive pas à obtenir des bons beignets à la cuisson. Il faut qu’on interdise de vendre cette farine », déclare une vendeuse des beignets rencontrée au marché Gambela.

La Midema ne reconnait pas détenir un stock de farine de froment avariée. Son conseiller juridique, Jean-Pierre Kabessa déclare avoir déjà saisi la justice contre ce qu’il pense être une contrefaçon.

« Nous avons déjà saisi des lots importants de farine visiblement importée dans un emballage donné, mais pour être écoulées dans des sacs de réemplois de la Midema. C’est vraiment un acte de contrefaçon. Tous les inciviques sont en train de faire l’objet des poursuites judiciaires en ce moment », indique-t-il.

Repost

Commenter cet article