Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

RDC : plusieurs officiers mutins radiés de l’armée

com

Crée le 08-07-2012-10h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le dimache 08-07-2012 -12h15 PAR :RADIO OKAPI

Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives) 

Le conseil supérieur de la défense de la RDC a décidé, vendredi 6 juillet, de radier de l’armée plusieurs officiers mutins qui ont fait défection au Nord-Kivu et dont certains ont créé le Mouvement du 23 mars (M23). Parmi ces officiers figurent notamment le général rebelle Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale pour des crimes de guerre et crimes contre l’humanité, ainsi que les colonels Ruzandiza alias Makenga Sultani et Vianney Kazarama, respectivement coordonateur et porte-parole du M23. 

Au cours de cette réunion présidée par le chef de l’Etat Joseph Kabila et à laquelle ont notamment pris part le Premier ministre Matata Ponyo, le ministre de la Défense Luba Ntambo et le chef d’Etat-major des FARDC Didier Etumba, plusieurs mesures contre ces officiers ont été prises dont des mesures conservatoires sur leurs biens privés et le lancement des poursuites judiciaires.

Le communiqué publié à l’issue de ce conseil indique qu’en ce qui concerne le général Bosco Ntaganda et les colonels Makenga, Zimulinda, Kahina et Kazarama, des opérations de recherche visant leur arrestation devraient être lancées en urgence.

En outre, le conseil supérieur de la défense a rendu hommage aux militaires congolais et de la Monusco blessés ou morts lors des combats contre les mutins du M23.

Il a aussi assuré que « toutes les dispositions sont prises pour la sauvegarde de l’intégrité du territoire national ».

Voici les mesures décidées au cours de cette réunion du conseil supérieur de la défense (Document en PDF).

Des mesures du conseil supérieur de la défense

Au début du mois d’avril, des officiers des Forces armées de la RDC issus de l’ancien mouvement rebelle CNDP et leurs hommes de troupe ont déserté les rangs de l’armée au Nord et Sud-Kivu. Certains, regroupés au sein du mouvement rebelle M23, revendiquent l’application des accords de paix signés en 2009 entre le gouvernement et le CNDP.

A la suite des combats menés contre les FARDC depuis le jeudi 5 juillet, ces mutins occupent plusieurs localités du territoire de Rutshuru dont l’important poste frontalier de Bunagana.

Repost

Commenter cet article