VOS-COMMENTAIRES-ARTV-copie-2.png

 

 LE-REGARD-VERS-LES-AUTRES.png

 

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Photos des articles publiés

  • aubin minaku president assemblee nationale rdc congo z
  • CONFERENCE DE PRESSE AVEC LA PRESSE HAITIENNE 004
  • BONGO LUCIE EDITH
  • stade de martyrs rdc
  • RELIGIESUES.jpg

Twitter - Facebook

 

APPLETS-ACTUALITE.jpg APPLETS-MONDE.jpg APPLETS-AFRIQUE.jpg APPLETS-RDC.jpg APPLETS-DIASPORA-copie-1.jpg APPLETS--SOCIETE-copie-1.jpg APPLETS--CULTURE-copie-1.jpg APPLETS--SPORTS-copie-1.jpg APPLETS--INSOLITE-copie-1.jpg APPLETS--VIDEOS-copie-2.jpg

  afriqueredaction.jpg

 

Il y a actuellement  45  personne(s) connectées sur ce site

MAIL laredaction@afriqueredaction.com                  

 

       Roger BONGOS " Rédacteur en chef " Tél. : 00 33 - 652 - 754 - 090

 

 

 

ARTICLE-A-LA-UNE.png



Crée le 19-04-2014 - 21H50 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ETINTERNATIONALE . Mis à jour samedi le 19-04-2014 - 22H00 PAR : ARTV NEWS Bernard KATOMPA en compagnie de ses malabars et sbires Les vieilles habitudes congolaises de la première dictature dialeloliste (griots) de Mubutu ont fait surface lors de la conférence de celui qui devrait jouer le rôle que celui qu'on appelle Joseph KABILA l'a confié. Pour, afin d'avoir l'idée sur ce qui se dit, de ce fameux « millionnaire », qui n' en est pas d'ailleurs un. Pas de traçabilité sur son passé dans le combat, encore moins une référence comme celui du « fortuné» […]
Jeudi 9 août 2012 4 09 /08 /Août /2012 19:20

 

Crée le 09-08-2012-  10h20 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le jeudi 09-08-2012 - 19h30 PAR : ARTV-NEWS

 

 
COMMUNIQUE DE PRESSE N°020/RDC/VSV/CE/2012
 
S.O.S. POUR LA VIE DE MONSIEUR DIOMI NDONGALA.
La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) demeure préoccupée et exprime une fois de plus ses vives inquiétudes consécutives à la disparition de M. Eugène DIOMI NDONGALA, député national de l’opposition, président du parti politique Démocratie Chrétienne (DC) et président de la plate forme politique de l’opposition dénommée « majorité présidentielle populaire (MPP) ».
L’inquiétude est d’autant plus grande que les autorités congolaises par le biais du Procureur Général de la République affirment que M. Eugène DIOMI NDONGALA est en fuite alors que ses membres de famille et ses proches ne disposent d’aucune nouvelle de sa part et soutiennent qu’il est entre les mains des autorités congolaises.
Il sied de rappeler que M. Eugène DIOMI NDONGALA est porté disparu depuis le 27 juin 2012 alors que le siège de son parti situé à Kinshasa/Gombe avait fait l’objet de mise à sac par des policiers y dépêchés depuis la veille par le colonel Célestin KANYAMA.
En outre, le bureau assiégé a fait l’objet d’un pillage systématique des biens de valeur dont des ordinateurs et d’importantes sommes d’argent.
Au cours de cette descente policière musclée, messieurs NSONI NZAWU (policier et garde du corps de M. DIOMI) et NTINU NKOLOLO (maçon de son état appelé pour les travaux de réfection des bureaux) ont été enlevés et acheminés manu militari au cachot du camp Lufungula.
Entendues sur PV, les deux victimes ont été transférées le 29 juin 2012 à la Prison Centrale de Makala (PCM) après leur détention au cachot du Parquet Général de la République.
…/…
Après l’audition du 17 juillet 2012, le Parquet Général de la République avait confirmé la détention provisoire de deux victimes dont l’état de santé ne cesse de se détériorer. Messieurs NSONI NZAWU et NTINU NKOLOLO sont accusés de « complicité de viol ».
Selon les informations parvenues à la VSV, M. DIOMI NDONGALA aurait été initialement détenu au bureau II de la garde républicaine avant d’être transféré au cachot de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR), département de sécurité intérieure dans une cellule de « haute sécurité ».
A ce jour, aucune source digne de foi ne fournit des indications sur la localisation et l’existence de M. Eugène DIOMI NDONGALA.
Aussi, la VSV craint-elle que le député national Eugène DIOMI NDONGALA ait fait l’objet d’exécution sommaire et extrajudiciaire entre les mains de l’Etat congolais.
Eu égard à ce qui précède, la VSV exige à l’Etat congolais :
- de fournir toute la lumière sur la disparition de M. Eugène DIOMI NDONGALA ;
- l’organisation d’une enquête indépendante sur l’enlèvement de messieurs NSONI NZAWU et NTINU NKOLOLO, le saccage, le pillage systématique et l’assignation du siège de la DC par des policiers ;
- la libération immédiate et sans condition du maçon et du policier, victimes d’un règlement de compte ;
- l’indemnisation des victimes et/ou de leurs familles pour les préjudices subis.
Fait à Kinshasa, le 08 août 2012.
LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)
Par BONGOS ROGER - Publié dans : CONGO DEMOCRATIQUE (RDC)
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Page Facebook

Voir le profil de Roger Bongos sur LinkedIn

 

LA-CHAINE-PARLEMENTAIRE-EN-LIVE-LCP-copie-2.png

 

 

 

 


LOGO-AFRIQUE-REDACTION-TRAIT-NOIR-copie-1.jpg

Venez sur la nouvelle page de Roger BONGOS ( Afrique Rédaction), celle qui remplace son compte facebook...Venez Liker ( Aimer ) cette page pour suivre l'actualité en continu de la RDC, du continent et du monde...

       

Regardez l'actualité de ce jour en image avec

Afrique Rédaction !

 

 

AFRIQUE REDACTION

Recherche

Catégories

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

La pub de la semaine

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés