Afrique Rédaction

Actualité africaine et internationale en continu ! Des brèves et des tweets...Actualité sur Facebook en direct avec des news fraiches

Tchad: deux ONG alertent sur une grave crise alimentaire

com

Crée le 16-03-2012- 09h40 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le vendredi 16-03-2012 - 10H00 AFRIQUE REDACTION PAR :ARTV-NEWS

 

Tchad: deux ONG alertent sur une grave crise alimentaireDeux ONG, Action contre la Faim et Première urgence-aide médicale internationales, ont lancé jeudi l'alerte sur la grave crise alimentaire qui se prépare au Sahel, et qui affecte déjà le Tchad, dans deux communiqués distincts.

"On l'annonce depuis septembre dernier: une sévère crise alimentaire se prépare au Sahel. Cependant, plus tôt encore et plus durement qu'on ne l'attendait, la région du Kanem, à l'ouest du Tchad, a basculé en phase d'urgence", explique Action contre la Faim.

"1.900 enfants malnutris admis dans les centres nutritionnels ACF en février, soit le triple de l'an dernier à la même époque: c'est le constat alarmant que font les équipes d'ACF dans la région du Kanem", ajoute l'ONG, qui souligne aussi "l'état critique dans lequel ils parviennent aux structures de santé".

Au Kanem, la période de soudure (période pendant laquelle les greniers sont vides entre l'épuisement d'une récolte et la suivante) "a commencé avec deux mois d'avance", et "beaucoup de familles n'ont plus de stocks depuis des semaines", ajoute ACF, qui estime "aujourd'hui nécessaire d'acheminer 90.000 tonnes de vivres au Tchad".

Dans le canton de Kado, à l'Est du Tchad, "la moitié des habitants de cette région n'a à ce jour plus de nourriture", ajoute de son côté l'ONG Première Urgence-Aide médicale internationale.

"Si la crise alimentaire qui touche ce canton de 70.000 habitants n'est pas enrayée, ils seront 66% dans cette situation à la fin du mois d'avril et quasiment toute la population du canton sera touchée d'ici le mois d'août 2012", affirme l'ONG.

"Les habitants du canton de Kado, en quasi-totalité dépendants de leur production agricole (...), sans récolte, n'ont quasiment aucune alternative pour se nourrir d'ici les prochaines récoltes prévues en octobre", ajoute Première urgence qui a constaté à la fin du mois de février, "près de 20% des enfants atteint de malnutrition aiguë", soit un taux qui "a déjà dépassé les seuils d'urgence".

Repost

Commenter cet article