Share
Assad salue la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à Washington

Assad salue la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à Washington

Assad salue la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à Washington
Summary:
Le président syrien Bachar al-Assad, dont le régime est sous le coup de sanctions américaines, a salué samedi la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à l'embargo imposé par les États-Unis contre l'île de Cuba. «Le grand leader Fidel Castro a mené la lutte de son peuple et de son pays contre l'impérialisme et l'hégémonie pendant des décennies», a écrit M. Assad dans une lettre de condoléances adressée au président cubain et frère du défunt Raul Castro.

0%

Assad salue la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à Washington

Le président syrien Bachar al-Assad, dont le régime est sous le coup de sanctions américaines, a salué samedi la «résistance légendaire» de Fidel Castro face à l’embargo imposé par les États-Unis contre l’île de Cuba.

«Le grand leader Fidel Castro a mené la lutte de son peuple et de son pays contre l’impérialisme et l’hégémonie pendant des décennies», a écrit M. Assad dans une lettre de condoléances adressée au président cubain et frère du défunt Raul Castro.

«Sa résistance était devenue légendaire et a inspiré les leaders et les peuples dans le monde entier (…) Cuba, pays ami, a pu grâce à ses leaders résister contre les sanctions les plus dures et les campagnes les plus injustes de notre Histoire moderne», a ajouté le président syrien en référence à l’embargo américain contre l’île.

Washington qui soutient l’opposition au régime d’Assad, a infligé une série de sanctions économiques à Damas depuis le début de la répression de la révolte en Syrie en 2011.

La Havane et Damas entretiennent de bonnes relations depuis des décennies. Hafez-al Assad, père de Bachar, s’était rendu à La Havane en 1979 pour le sommet des Non-Alignés et rencontré Fidel Castro.

Ce dernier s’était rendu à Damas en mai 2001, près d’un an après l’accession au pouvoir de Bachar al-Assad qui a succédé à son père.

M. Assad s’était de son côté rendu à Cuba en juin 2010.

Depuis le début de la guerre civile en Syrie, Cuba s’est globalement alignée sur la position de la Russie, principal soutien du régime de M. Assad, La Havane s’opposant avec véhémence à toute intervention occidentale contre Damas. Avec AFP

Laisser un commentaire