Share
France: au jour J de l’Euro 2016 de football, la fronde sociale contre la loi Travail se cristallise dans des secteurs clés

France: au jour J de l’Euro 2016 de football, la fronde sociale contre la loi Travail se cristallise dans des secteurs clés

France: au jour J de l’Euro 2016 de football, la fronde sociale contre la loi Travail se cristallise dans des secteurs clés
Summary:
Au jour J de l'Euro 2016 de football, la fronde sociale contre la loi Travail se cristallise dans des secteurs clés, laissant présager de grosses perturbations dans les transports, notamment dans la capitale malmenée par la grève des éboueurs. Malgré un accord, mardi, consacrant le régime de travail actuel à la SNCF, la grève lancée par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et FO (non représentatif) pour défendre les conditions de travail des cheminots et demander le retrait du projet de loi Travail, a été reconduite vendredi pour une dixième journée, en dépit de l'appel de certaines sections locales de la CGT à la suspension et des scrutins plus serrés.

0%

Au jour J de l’Euro 2016 de football, la fronde sociale contre la loi Travail se cristallise dans des secteurs clés, laissant présager de grosses perturbations dans les transports, notamment dans la capitale malmenée par la grève des éboueurs.

Malgré un accord, mardi, consacrant le régime de travail actuel à la SNCF, la grève lancée par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et FO (non représentatif) pour défendre les conditions de travail des cheminots et demander le retrait du projet de loi Travail, a été reconduite vendredi pour une dixième journée, en dépit de l’appel de certaines sections locales de la CGT à la suspension et des scrutins plus serrés.

Alors que des milliers de supporters sont attendus vendredi soir au stade de France pour le match France-Roumanie, des perturbations sont prévues sur les RER B et D, qui le desservent. La SNCF a prévu d’assurer des navettes fréquentes entre Paris et le stade. S’il faut utiliser les réquisitions (de conducteurs de trains, ndlr) demain, nous le ferons, a prévenu le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies en écartant toute nouvelle négociation avec les cheminots.

Loin de la fronde contre la loi Travail, les pilotes d’Air France sont eux aussi appelés à déserter leurs cockpits au moment de l’Euro, de samedi à mardi, pour défendre l’emploi et leurs conditions de rémunération. La compagnie prévoit d’assurer 70 à 80 % de ses vols samedi, et s’attend à 25 % de grévistes. Elle estime le coût de la grève entre 5 et 6 millions d’euros par jour.

Avec AFP

Laisser un commentaire