Share
Barack Obama, un président « en partie kenyan » veut nous dicter sa loi,  selon le maire de Londres

Barack Obama, un président « en partie kenyan » veut nous dicter sa loi, selon le maire de Londres

Barack Obama, un président « en partie kenyan » veut nous dicter sa loi, selon le maire de Londres
Summary:
Aussi, pour discréditer les propos du chef de l’Etat américain, le politicien n’a pas hésité à le qualifier de « président en partie kenyan », soupçonnant de sa part un rejet de l’ancien colonisateur, voire « une détestation ancestrale de l'Empire britannique »

0%

Barack Obama, un président « en partie kenyan » veut nous dicter sa loi, selon le maire de Londres

Aussi, pour discréditer les propos du chef de l’Etat américain, le politicien n’a pas hésité à le qualifier de « président en partie kenyan », soupçonnant de sa part un rejet de l’ancien colonisateur, voire « une détestation ancestrale de l’Empire britannique ».

Les partisans du Brexit ont également reproché à Barack Obama d’avoir retiré du bureau ovale le buste de Winston Churchill. « En tant que premier président afro-américain, il m’a semblé plus approprié d’avoir un buste de Martin Luther King dans mon bureau. » leur a rétorqué M. Obama.

Boris Johnson (photo), le maire de Londres, militant en faveur du Brexit, n’a pas apprécié que Barack Obama appelle aussi clairement les Britanniques à rester dans l’Union Européenne.

Laisser un commentaire

*