Share
Beni: des peines lourdes pour une dizaine de personnes coupables d’association de malfaiteurs

Beni: des peines lourdes pour une dizaine de personnes coupables d’association de malfaiteurs

Le Tribunal de grande instance de Beni au Nord-Kivu a condamné vendredi 9 octobre une dizaine de personnes à des peines lourdes pour association de malfaiteurs, enlèvements et viols. Le verdict a été rendu au stade de Mangina, à environ 30 km de la ville de Beni.

Le président du tribunal a fait savoir que ces procès ont été organisés pour la répression des crimes graves commis dans la ville de Beni et ses environs. Une région qui fait face à l’insécurité depuis plusieurs mois.

La peine la plus lourde a été infligée au prévenu Muhindo Musubao Abinda, condamné à la peine capitale pour association de malfaiteurs et pour avoir tué, à la machette, plusieurs personnes dans le village de Mangoko.

Neuf autres prévenus ont été reconnus coupables du même chef d’accusation. Ils ont été condamnés à des peines allant de cinq à quinze ans de servitude pénale principale, au paiement des amendes au profit du trésor public et des dommages et intérêts au profit des victimes.

Reconnus coupables d’association de malfaiteurs et d’enlèvement, les prévenus Richard Kambale Mugisha et Dera Ambena écopent, chacun, de quinze ans de prison ferme. Les deux condamnés avaient enlevé une fille âgée de moins de dix ans avant d’exiger une rançon de 10 000 dollars américains pour la libérer.

Cinq autres prévenus ont été condamnés à des peines allant de huit à dix ans de servitude pénale principale pour viol sur mineure.

Parmi eux, Etienne Kamambiya, condamné à dix ans de prison pour viol sur une fillette de dix ans, dans la localité de Kamango.

Ces verdicts ont été rendus alors que le territoire de Beni fait face à plusieurs cas d’insécurité depuis plusieurs mois. Selon la société civile locale, plus de 350 personnes ont été tuées depuis octobre 2014 dans ce territoire du Nord -Kivu.

Selon le président du tribunal de grande instance de Beni, ces audiences ont été organisées avec l’appui logistique du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).
Okapi

Laisser un commentaire