Share
Burundi: la plus ancienne ONG de défense des droits de l’Homme Iteka, affiliée à la FIDH radiée

Burundi: la plus ancienne ONG de défense des droits de l’Homme Iteka, affiliée à la FIDH radiée

Burundi: la plus ancienne ONG de défense des droits de l’Homme Iteka, affiliée à la FIDH radiée
Summary:
Ils 'agit de la 5ème ONG burundaise de défense des droits de l’Homme radiée en l'espace de 2 mois Les autorités burundaises ont radié la plus ancienne ONG de défense des droits de l'Homme, Iteka, de la liste des organisations oeuvrant sur le territoire burundais, a appris Anadolu mardi de source officielle.

0%

Burundi: la plus ancienne ONG de défense des droits de l’Homme Iteka, affiliée à la FIDH radiée

Ils ‘agit de la 5ème ONG burundaise de défense des droits de l’Homme radiée en l’espace de 2 mois

Les autorités burundaises ont radié la plus ancienne ONG de défense des droits de l’Homme, Iteka, de la liste des organisations oeuvrant sur le territoire burundais, a appris Anadolu mardi de source officielle.

Dans une ordonnance publiée par le ministre burundais de l’intérieur, Pascal Barandagiye, l’ONG est accusée de “ternir l’image du pays et de semer la haine et la division au sein de la population burundaise”.

Plus précisément, Terence Ntahiraja, collaborateur du ministre de l’intérieur, a estimé dans une déclaration faite à Anadolu que cette organisation “s’associe aux opposants pour nuire au Burundi”.

“Cette ONG avait été suspendue en octobre dernier et, au lieu de respecter les consignes du gouvernement, elle a continué à s’associer à d’autres organisations ou acteurs de l’opposition pour diffuser des rapports incendiaires sur le Burundi”, a déclaré Ntahiraja.

 

Contacté par Anadolu, Anschaire Nikoyagize, représentant d’Iteka a jugé que “la radiation de la ligue Iteka ne va pas handicaper la mise en oeuvre de sa mission d’informer. Le combat de défense des droits de l’homme continuera”

Fondée en 1991 à l’initiative de professeurs d’universités, de juristes, de religieux et de politiciens, dont le président Melchior Ndadaye, Iteka est la plus ancienne ONG de droits de l’Homme active au Burundi. Il s’agit également de la 5ème association de droits de l’Homme à avoir été radiée en l’espace de deux mois.

Affiliée à la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), Iteka s’était associée à cette dernière pour la rédaction, en novembre dernier, d’un rapport sur le Burundi qui dénonçait “une répression aux dynamiques génocidaires”.

La crise burundaise était née en avril 2015 de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat contraire à la Constitution, d’après l’opposition, une grande partie de la société civile et de la communauté internationale.

Cette crise qui s’est aggravée après la réélection de Nkurunziza en juillet de la même année a déjà coûté la vie à plus de 1000 personnes. Elle a également poussé plus de 310 000 personnes à prendre le chemin de l’exil d’après le récent rapport de la Fidh.A.A

 

Laisser un commentaire