Share
Ça sent le roussi chez les Fillon: perquisition à Paris dans le cadre de l’affaire Penelope Fillon

Ça sent le roussi chez les Fillon: perquisition à Paris dans le cadre de l’affaire Penelope Fillon

Ça sent le roussi chez les Fillon: perquisition à Paris dans le cadre de l’affaire Penelope Fillon
Summary:
Le siège de La Revue des Deux Mondes a été perquisitionné jeudi soir. Ce média a rémunéré 5000 euros pendant vingt mois Penelope Fillon, l'épouse du candidat de droite à la présidentielle française. La perquisition, annoncée par Europe1 et confirmée par des sources concordantes de l'AFP, entre dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon. Vendredi, Michel Crépu, l'ancien directeur de la revue, a également été auditionné.

0%

Ça sent le roussi chez les Fillon: perquisition à Paris dans le cadre de l'affaire Penelope Fillon

Le siège de La Revue des Deux Mondes a été perquisitionné jeudi soir. Ce média a rémunéré 5000 euros pendant vingt mois Penelope Fillon, l’épouse du candidat de droite à la présidentielle française.

La perquisition, annoncée par Europe1 et confirmée par des sources concordantes de l’AFP, entre dans le cadre d’une enquête sur des soupçons d’emplois fictifs de Penelope Fillon. Vendredi, Michel Crépu, l’ancien directeur de la revue, a également été auditionné.

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, d’abus de biens sociaux et recel pour l’argent qu’elle aurait reçu en tant qu’attachée parlementaire de son mari.

Depuis plusieurs jours, l’affaire baptisée « Penelopegate » secoue la campagne présidentielle française tandis que l’équipe du candidat François Fillon fait bloc pour déminer la situation avant un meeting de leur champion à Paris dimanche.

500.000 euros en dix ans

Alors que son mari a fait de l’intégrité en politique un thème phare de sa campagne, Penelope Fillon est soupçonnée d’avoir été rémunérée à hauteur de 500’000 euros sur près de dix ans pour des travaux jamais effectués.

A trois mois du premier tour de la présidentielle, le scandale est hautement embarrassant pour le candidat de la droite, présenté jusqu’ici dans tous les sondages comme favori, au coude-à-coude avec Marine Le Pen.

Car Penelope Fillon, mère de cinq enfants, s’était jusqu’alors toujours présentée comme une femme au foyer, une « paysanne » aimant passer du temps dans son château.

François Fillon doit également faire face à des questions sur le rôle joué par ses enfants, rémunérés pour « des missions précises » menées pour leur père.

Laisser un commentaire

*