Share
Cela fait désordre:  Une quarantaine de soldats turcs au service de l’OTAN demandent l’asile en Allemagne

Cela fait désordre: Une quarantaine de soldats turcs au service de l’OTAN demandent l’asile en Allemagne

Cela fait désordre: Une quarantaine de soldats turcs au service de l’OTAN demandent l’asile en Allemagne
Summary:
Une quarantaine de soldats turcs travaillant pour les services de l'OTAN en Allemagne et suspendus après le putsch manqué de juillet dernier ont demandé l'asile aux autorités allemandes, rapportent des médias allemands. L'annonce de dépôt de demandes d'asile de la part de militaires turcs intervient au moment où Angela Merkel se prépare à une visite en Turquie au cours de laquelle elle rencontrera le président Recep Tayyip Erdogan.

0%

Cela fait désordre: des soldats turcs au service de l'OTAN demandent l'asile en Allemagne

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu et le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg


Une quarantaine de soldats turcs travaillant pour les services de l’OTAN en Allemagne et suspendus après le putsch manqué de juillet dernier ont demandé l’asile aux autorités allemandes, rapportent des médias allemands.

L’annonce de dépôt de demandes d’asile de la part de militaires turcs intervient au moment où Angela Merkel se prépare à une visite en Turquie au cours de laquelle elle rencontrera le président Recep Tayyip Erdogan.

Le bureau allemand de l’immigration et le ministère de l’Intérieur ont fait savoir que les demandes présentées par les militaires seraient examinées suivant la même procédure que les autres.

Relations germano-turques dégradées

Les relations entre Berlin et Ankara se sont dégradées au cours des derniers mois en raison d’accusations d’espionnage d’un religieux turc en Allemagne et des inquiétudes exprimées par l’Allemagne concernant le respect des droits de l’homme en Turquie. Les autorités turques ont aussi accusé les autorités allemandes de protéger des militants du PKK.

Dans ce contexte, la Turquie a menacé vendredi d’annuler un accord de réadmission des migrants signé avec la Grèce et l’Union européenne après le refus d’Athènes d’extrader huit militaires turcs accusés d’être liés au putsch manqué de juillet Avec Agence

Laisser un commentaire