Share
Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro

Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro

Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro
Summary:
La ville de Kaga-Bandoro a été le théâtre des violences la semaine dernière. Un affrontement a opposé des ex-Séléka entre eux, faisant 2 morts et 4 blessés. Deux autres personnes ont été blessées par armes blanches dont un humanitaire.

0%

Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro

La ville de Kaga-Bandoro a été le théâtre des violences la semaine dernière. Un affrontement a opposé des ex-Séléka entre eux, faisant 2 morts et 4 blessés. Deux autres personnes ont été blessées par armes blanches dont un humanitaire.

Selon les informations parvenues au  RJDH, le weekend dernier a été le théâtre de violences dans certains endroits de la ville de Kaga-Bandoro.

Un humanitaire conducteur a été blessé à son domicile par des hommes armés non identifiés  au quartier Gobongo dans le 8e  arrondissement  de la ville de Kaga-Bandoro, aux environs de 3 heures du matin. Selon les informations du RJDH, il s’agissait d’un acte de braquage.

Un autre  transporteur a été lui aussi grièvement  blessé, au moment  de la livraison de ses produits agricoles le samedi dernier.

Maxime Ndoguet,  l’une des victimes a témoigné au RJDH. « J’avais 90 sacs d’arachides dans le véhicule. Ils ont exigé le déchargement par eux même, en plus des frais de stationnement.  Je leur ai dis que je n’ai pas d’argent et qu’ils arrêtent le déchargement. Immédiatement, je commençais à recevoir des coups de bâton. J’ai eu des blessures au front et un peu partout sur le corps avant d’être conduit à l’hôpital », a relaté la victime.

Selon les informations du RJDH, les agresseurs étaient au  nombre de dix, en  armes blanches. Un autre épisode est survenu dans la mi-journée du samedi 02  avril où il y’ a eu  2 morts et 4 blessés au marché à bétail dans le 4e  arrondissement de ladite ville.

« Les  responsables du marché à bétail qui sont les ex combattants de Séléka ont décidé d’ériger une nouvelle équipe des chargeurs en plus de la première équipe, mais cette décision n’est pas du tout  partagée par d’autres éléments. C’est ainsi qu’il y’ a eu affrontement entre eux», a fait savoir une source locale.

Le manque de l’Autorité de l’Etat dans la Nana-Gribizi depuis 3 ans a affecté la zone. Kaga-Bandoro est devenue un véritable lieu de jingle, où des  cas de violences  sont récurents.rjdh

Laisser un commentaire

*